La croissance de Baie-Saint-Paul évite une hausse des taxes

Par Dave Kidd 7:44 PM - 20 décembre 2021
Temps de lecture :

Le directeur général Martin Bouchard et le maire Michaël Pilote ont présenté les grandes lignes du budget 2022 de la Ville de Baie-Saint-Paul

Les contribuables de Baie-Saint-Paul ne paieront pas pour la perte du 1 000 000 $ en revenus causée par de la baisse de l’évaluation foncière de l’hôpital. Le taux de la taxe foncière est majoré de près de 2 cents du 100$ d’évaluation, mais la baisse des tarifs des services neutralise presque au complet cette hausse.

Le premier budget de l’administration Pilote s’élève à 21 M$ en hausse de 563 000$ sur celui de l’année qui s’achève. « L’hôpital a un impact considérable. Sans ce dossier, c’est une baisse qui aurait été annoncée », admet sans détour Michaël Pilote, maire de Baie-Saint-Paul.


Concrètement, le propriétaire d’une maison évaluée à 200 000$ desservie par tous les services recevra un compte de taxes de 2626$ en hausse de 16$ sur celui de l’année en cours. L’augmentation sera de 41 $ pour la même résidence qui n’est pas desservie.


Un commerce évalué à 400 000$ avec tous les services paiera 115$ de plus en 2022. Le compte de taxes s’élèvera à 8 006$. Si le commerce n’est pas desservi, le compte qu’il recevra atteindra 7 259$ en hausse de 146$ sur cette année.


Baie-Saint-Paul s’est retrouvée avec 982 000$ en moins pour son budget 2022. « 700 000$ ont été coupés dans tous les services. Toutes les directions ont fait des efforts. L’administration générale a sabré 135 000$ », a donné en exemple le maire Michaël Pilote. D’autres mesures, comme ouvrir le Pavillon du Saint-Laurent sur une moins longue période, ont été prises.


Les dépenses sont plus importantes. Des indexations salariales à l’IPC pour certains travailleurs, les ententes de travail et les conventions collectives et les coûts pour les services de la Sûreté du Québec font partie des dépenses incompressibles de la Ville qui expliquent la hausse.


À l’inverse, Baie-Saint-Paul voit ses revenus tirés de la taxation augmenter. Les nouvelles constructions lui rapporteront 1 415 000$ supplémentaires. « La croissance continue. Dans plusieurs développements, les résidences ont poussé », ont souligné le maire et le directeur général de la Ville, Martin Bouchard.


Le bas de laine de la Ville n’est plus aussi bien garni qu’il était à cause de l’hôpital, mais les élus n’ont pas été obligés d’aller piger dedans pour équilibrer le budget 2022.


« C’est un budget innovateur qui respecte la capacité de payer des contribuables. Il a permis de revoir différentes choses. Je suis satisfait. Tout le monde va s’y retrouver. Le conseil a travaillé fort pour y arriver. C’est loin d’être un copier-coller de celui de 2021 », ajoute le maire de Baie-Saint-Paul.

Un plan à 27 millions $


Baie-Saint-Paul a aussi adopté un Programme triennal d’immobilisation de près de 27 M$. 19,3 M$ seront investis dès 2022. Deux projets, la réfection de l’aréna 6,3 M$ et les travaux sur le boulevard MGR-de-Laval 5,2M$, sont déjà enclenchés. 1 760 000 M$ sont prévus pour le développement du parc Agro. Plus d’un M$ sont budgétisés pour améliorer la capacité des réseaux d’aqueduc et d’égout. 900 000$ seront utilisés pour paver des routes.


Plusieurs études seront aussi réalisées. 130 000$ sur deux ans seront investis dans la confection d’un dossier d’opportunité et d’un dossier d’affaires initial pour l’espace aquatique et sportif. « De quel type d’équipement a-t-on besoin ? Le gym est-il encore pertinent? Les travaux répondront à ces questions » , dit le maire qui estime le budget de cette infrastructure à 2,6 M$.

Baie-Saint-Paul prévoit aussi injecter 360 000$ pour soutenir des événements et des organismes de son territoire.

Partager cet article