Horizon
Des contenus marketing faits par et pour nos annonceurs.
Présenté par

Les forêts : nos alliées pour freiner les changements climatiques

9:22 AM - 06 mai 2021
Temps de lecture :

Les forêts québécoises couvrent plus de 760 000 km2 et renferment près de 2880 espèces d’arbres, d’arbustes et de plantes herbacées — sans compter les milliers d’animaux qu’elles abritent! Elles représentent une ressource naturelle essentielle qu’il faut chérir et protéger. En ce mois de mai, Mois de l’arbre et des forêts, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs propose le thème « #faitdebois », lequel vise à mettre en lumière le rôle primordial des arbres et des forêts dans la lutte contre les changements climatiques.

Les conséquences désastreuses engendrées par la production excessive de gaz à effet de serre ne sont certainement pas un secret d’État… Toutefois, saviez-vous que les arbres contribuent grandement à la diminution des émissions de CO2? En effet, grâce au phénomène de la photosynthèse, ils sont en mesure d’absorber le dioxyde de carbone présent dans l’air. Les arbres emmagasinent donc le carbone — qui sert à fabriquer leur bois — et relâchent par la suite l’oxygène dans l’atmosphère. Pas étonnant que les forêts soient surnommées les « poumons de la Terre »! 

Une ressource renouvelable
La préservation et l’aménagement durable des forêts sont indispensables pour assurer le renouvellement des différentes variétés d’arbres. Par ailleurs, la transformation du bois en produits divers (planchers, fenêtres, chaises, crayons, guitares, etc.) permet également de réduire significativement la quantité de CO2 relâché dans l’atmosphère. En fait, le carbone qui avait été absorbé par les arbres reste emprisonné dans le bois transformé et ne peut pas s’échapper dans l’air ambiant. Intéressant, n’est-ce pas?

Pour en apprendre davantage sur le Mois de l’arbre et des forêts et sur les activités se déroulant dans votre région, consultez le www.mffp.gouv.qc.ca.

Les arbres contribuent à réduire les émissions de CO2 en absorbant le carbone et en relâchant l’oxygène dans l’atmosphère.

Cinq conseils pour protéger nos précieuses forêts

Près de la moitié du territoire québécois est couvert de forêts, lesquelles abritent environ 200 espèces d’oiseaux, 60 espèces de mammifères et quelque 100 espèces de poissons. Cette ressource, qui génère des dizaines de milliers d’emplois dont de nombreuses municipalités dépendent directement, est l’un des principaux moteurs économiques de la province. En outre, elle contribue au maintien de la biodiversité et à la lutte contre les changements climatiques. Assurément, nos forêts méritent d’être préservées! Envie de faire votre part? Suivez ces cinq conseils tout simples :

1. Circulez uniquement à l’intérieur des sentiers lorsque vous faites de la randonnée : ainsi, vous éviterez de piétiner les zones de régénération des végétaux.

2. Évitez de cultiver des plantes exotiques dans votre jardin si vous habitez à proximité d’une forêt, et ce, afin de ne pas nuire aux végétaux locaux — les espèces envahissantes sont une importante menace pour la biodiversité.

3. Ne déplacez jamais votre bois de chauffage : en camping, par exemple, achetez votre bois localement et brûlez-le sur place; le ramener à la maison pourrait contribuer à la propagation d’insectes nuisibles (comme l’agrile du frêne).

4. Économisez le papier : imprimez recto verso, numérisez vos documents au lieu de les photocopier, recyclez, achetez du papier fait de fibres recyclées, abonnez-vous aux services de facturation électroniques, réduisez la police de caractères et les interlignes avant d’imprimer, etc.

5. Choisissez du bois certifié FSC (Forest Stewardship Council) pour vos travaux de construction ou de rénovation. Cette certification vous assure que le bois provient de forêts aménagées de façon responsable.

Informations : mffp.gouv.qc.ca — onglet « Forêts »

Pour préserver les forêts, pensez notamment à économiser le papier et à demeurer sur les sentiers lors de vos randonnées.

Partager cet article