Le Bloc québécois dévoile son plan de relance

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Le Bloc québécois dévoile son plan de relance
Caroline Desbiens, députée de Beauport-Côte-de-Beaupré-Ile d'Orléans-Charlevoix. (Photo : Courtoisie)

Après avoir consulté les Québécois dans toutes les régions du Québec, le Bloc québécois présente son plan de relance fondé sur le transfert au Québec des moyens financiers requis pour lutter contre la COVID-19 dans ses champs de compétence, parallèlement à une ambitieuse
relance verte axée sur les régions.

« La relance passe par l’investissement dans la transformation au Québec des richesses naturelles du Québec : forêt, aluminium, mines… Elle passe par la recherche et l’innovation dans nos institutions et le recours à notre énergie propre, renouvelable à l’infini, par le tissu unique des PME québécoises. Biomasse, éolien, solaire, hydroélectricité et géothermie peuvent alimenter de façon durable le progrès au Québec et en faire un modèle. Notre richesse à nous est là, celle du Canada est ailleurs », explique Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois. « Les régions du Québec ont choisi. Le Bloc Québécois veut agir. »

Caroline Desbiens, députée  de Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix croit qu’il importe « d’agir pour la recherche pour nos aînés vulnérables sur le plan de la santé, du pouvoir d’achat et de l’isolement, pour accélérer les projets d’infrastructure, de transport collectif
ou de logement social selon la volonté des municipalités, des régions et de l’Assemblée nationale du Québec; pour notre tissu industriel en protégeant et en encourageant la propriété locale de nos PME. Je vous invite à comparer ce plan étoffé à l’imprécision parfois
nuisible du discours du Trône ».

Pour atteindre ses objectifs, ce plan de relance prévoit de nombreuses propositions concrètes qui touchent par exemple les transferts en santé, la contribution fiscale des multinationales d’Internet, le transfert des sommes fédérales pour le déploiement d’Internet sur l’ensemble du territoire québécois, l’aide aux aînés et la hausse de 110$ par mois de la prestation de la sécurité de vieillesse.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires