COVID-19 : Québec débloque 2,5 G$ pour aider les entreprises

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
COVID-19 : Québec débloque 2,5 G$ pour aider les entreprises
Le ministre Pierre Fitzgibbon a dévoilé les grandes lignes d'un programme d'aide aux entreprises.

Québec débloque un minimum de 2,5 G$ pour venir en aide aux entreprises frappées de plein fouet par la crise de la COVID-19. Le gouvernement offrira entre autres des garanties de prêts à des conditions avantageuses.

Le gouvernement proposera des prêts et des garanties de prêts d’un minimum de 50 000 $ à des taux très avantageux, « pour soutenir les fonds de roulement des entreprises de tous les secteurs d’activité », a précisé le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Ce programme d’aide s’arrimera avec celui annoncé mercredi par le gouvernement fédéral et aussi avec les efforts des banques. Le ministre Fitzgibbon invite d’ailleurs les entrepreneurs à s’adresser en premier à leur institution financière pour recevoir cette aide afin de ne pas avoir à cogner à trois portes différentes.

Parmi les modalités à respecter, l’entreprise doit souffrir de la crise de la COVID-19 et non d’une autre cause. « Il faut aussi pouvoir démontrer une rentabilité post-pandémie », a ajouté le ministre.

Pour sa part, François Legault a reconnu que dans la bataille contre ce coronavirus, « les mesures qu’on a prises pour protéger la santé des Québécois ont eu un impact négatif sur l’économie. On le savait, mais il fallait choisir le moindre mal ».

Québec veut évidemment aider le plus d’entreprises possibles, mais comme a prévenu le premier ministre, « on ne pourra pas sauver toutes les entreprises ».

C’est pourquoi ce dernier a déclaré que « dans les prochaines semaines, c’est plus important que jamais d’acheter des produits faits au Québec, même en ligne. C’est primordial. »

Sur ce point, le ministre Fitzgibbon a précisé que même si l’économie est désormais mondiale, l’achat et l’approvisionnement de sources locales auront à être considérés sérieusement.

« Le nouvel environnement géopolitique favorise une forte économie domestique. Le stress dans les chaînes d’approvisionnement mondiales va nous faire focaliser sur les approvisionnements locaux. Ceci va dicter nos comportements au niveau de nos interventions financières », a-t-il affirmé.

Pour en apprendre plus long sur les mesures adoptées, on peut consulter le site web du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des