Imposant Camp de base de 400 unités au Massif de Charlevoix

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Imposant Camp de base de 400 unités au Massif de Charlevoix
Le quartier général sera entre autres composé d'un bâtiment d'accueil, de restaurant, d'une microbrasserie et d'une place publique. (Photo : Groupe Le Massif)

Le projet immobilier du Massif de Charlevoix, appelé Camp de base, a été dévoilé la semaine dernière. Pour la première phase du développement, 124 unités seront construites, un investissement de 44 millions $.

Le Camp de base sera en quelque sorte un quartier général à la base de la station de ski. On y trouvera des restaurants, une microbrasserie, un café, une halte-garderie, une école de glisse, un magasin général, une boutique de plein air et de location ainsi que la billetterie. Les bâtiments qui forment ce nouveau quartier seront construits dans la première phase du projet.

L’accès au projet immobilier se fera à partir de la base de la montagne par le village de Petite-Rivière-Saint-François ou la gare de train du Train de Charlevoix. Le sommet demeurera un pôle d’accueil pour la clientèle journalière.

«La construction devrait débuter en 2021, ce qui nous permettra d’être prêts pour décembre 2022, a indiqué André Roy, vice-président et directeur exécutif, Groupe Le Massif. Nous aurons les plans d’intérieur et de design des unités de nos architectes ce printemps. Notre Camp de base respecte les plans d’urbanisme de la municipalité de Petite-Rivière-Saint-François et le schéma d’aménagement de la MRC de Charlevoix. Il y a toutefois plusieurs étapes à réaliser avant de débuter la construction. »

À terme, le Camp de base regroupera 400 unités d’hébergement. Deux autres phases de développement sont prévues. Il permettra aussi d’avoir plus d’espaces pour la clientèle du Massif de Charlevoix grâce au quartier général qui sera construit près des unités d’hébergement dès la première phase. Le projet immobilier permettra de créer une centaine d’emplois.

« Durant les weekends, nos infrastructures montagne actuelles sont à pleine capacité, a constaté M. Roy. Ce nouveau secteur augmentera notre capacité d’accueil en vue de l’accroissement de la clientèle anticipée. Ce projet immobilier à vocation multi-usage deviendra le point de rassemblement où toutes les activités de la montagne convergeront, et ce, à l’année. Nous avons aussi respecté l’esprit de la montagne puisque nous sommes à 6 unités par hectare alors que le Mont Tremblant a 40 unités par hectare ».

Soulignons que la présentation publique du Camp de base, remise en raison de la tempête du 27 février, aura lieu le 11 mars à 18 h au chalet de la base.

 

Charlevoix à la base

Le Massif de Charlevoix souhaite que Charlevoix soit bien représenté à son Camp de base. «_Nous avons des démarches en cours pour développer un Camp de base aux saveurs locales, souligne André Roy, vice-président exécutif et directeur général du Groupe Le Massif. Pour la microbrasserie, nous espérons que ce soit des produits de Charlevoix. Nous avons une entente avec Unibroue au Massif, cela ne nous empêche pas de servir des bières de la MicroBrasserie Charlevoix. Nous voulons être en lien avec l’ADN de la montagne et les producteurs locaux.»

L’objectif n’est pas de garder la clientèle captive. « On fera aussi la promotion de tout ce qui se passe dans Charlevoix. Les visiteurs auront accès aux autres attraits de la région du Parc national, du Casino et autres.»

De belles opportunités commerciales sont à saisir pour les artisans, les commerçants et autres gens d’affaires d’ici selon Raphaël Dubois, président de la Chambre de commerce de Charlevoix. « Ça créera beaucoup d’effervescence. Ce sont de belles opportunités pour les entrepreneurs. Le monde vient à nous comme c’est aussi le cas pour le Club Med. Maintenant, c’est à nous (les entrepreneurs) d’aller vers eux. C’est à nous de faire les premiers pas et prendre nos responsabilités même s’il y a des risques, qui sont calculés.»

Une séance d’information destinée aux entrepreneurs se tiendra le 2 avril à 8 h au chalet de la base à Petite-Rivière-Saint-François, une collaboration de la Chambre de commerce.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des