Eaux usées : la Fromagerie Saint-Fidèle complique le portrait

Par Karine Dufour-Cauchon 11:15 AM - 13 novembre 2019
Temps de lecture :

La fromagerie Saint-Fidèle (Google Maps)

Le dossier du traitement des eaux déficient du secteur Saint-Fidèle de La Malbaie a été remis à l’ordre du jour par un citoyen, venu exposer ses doléances au conseil municipal du 11 novembre.  

Des travaux doivent être effectués dans les installations d’épuration des eaux usées de Saint-Fidèle depuis les années 2000.

Le maire de La Malbaie, Michel Couturier, assure de pas avoir oublié l’importance des travaux dans le secteur. Il qualifie cependant la situation de complexe, étant donné que les rejets de la Fromagerie Saint-Fidèle complique la situation.

« Le gouvernement fédéral a accordé une subvention de 2.9 millions $ dans le cadre d’un programme normé à cet effet. Le problème, c’est que l’on doit prévoir un système de traitement des eaux plus performants que la normale en raison des quantités de corps gras rejetés par la Fromagerie Saint-Fidèle. Ces matières sont dures à capter et à traiter par notre réseau », a expliqué M. Couturier.

Pour un projet standard, la part de la municipalité serait d’approximativement 3,2 millions $. Cependant, les besoins de l’entreprise laitière augmente cette part à 5,2 millions $. « Qui paiera ce supplément? », demande l’élu.

M.Couturier témoigne réfléchir sur les pistes de solutions, afin d’éviter que le fardeau fiscal n’affecte la facture des contribuables de Saint-Fidèle. « On ne veut pas faire payer cela aux citoyens. Si le réseau comptait  2000 payeurs et 10 entreprises, ça serait une autre histoire. Les travaux pourraient se financer à même les taxes. Là, on parle de 135 portes. On ne peut pas la faire assurer qu’aux citoyens, ou, à contrario, seulement à la Fromagerie. On travaille présentement avec le ministère des Affaires municipales pour trouver des solutions », ajoute-il.

Des nouvelles devraient venir de la part du ministère d’ici le mois de mars 2020.

Partager cet article