Rodéo de Charlevoix: le stress affecte les performances de Louis-Philippe Lavoie

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Rodéo de Charlevoix: le stress affecte les performances de Louis-Philippe Lavoie
Louis-Philippe durant le levé de poids mort (une voiture!)

C’était la première compétition des Hommes forts professionnels de la saison qui se déroulait au Rodéo de Charlevoix à Saint-Aimé-des-Lacs ce dimanche matin. Louis-Philippe Lavoie de Baie-Saint-Paul était au nombre des participants.

Notre hercule régional a terminé en dixième position sur 12 participants. Le stress a beaucoup nui à sa performance.

« J’étais vraiment très stressé, beaucoup plus que d’habitude. Depuis une semaine que je me sens stressé. Ça ne m’est jamais arrivé avant. C’est probablement parce que je me suis donné beaucoup d’attentes pour la première compétition de l’été et dans ma région en plus », confie le géant. Celui-ci n’a même pas pu manger avant le début de l’événement. « Après deux épreuves, je n’avais plus de jus, dit-il en entrevue téléphonique. Pour le lever de la voiture, je me sentais déshydraté. J’avais des crampes partout dans les jambes. J’ai fait la moitié moins de répétitions de ce que je fais d’habitude ».

En plus, lors du transport du joug de 900 lbs, durant la première moitié de la compétition, Louis-Philippe s’est blessé au pied gauche, ce qui l’a grandement handicapé pour le reste des épreuves.

Il y a quand même un bon côté à cette journée. « J’ai réussi à soulever l’haltère de 210 lbs d’une main. C’est mon record personnel », termine M. Lavoie.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des