Terrasse de la maison Danais: fermera… fermera pas?

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Terrasse de la maison Danais: fermera… fermera pas?

Tolérée l’an dernier, la Ville de Baie-Saint-Paul voudrait bien faire disparaitre la terrasse et le mur devant la maison Danais sur la rue Saint-Jean-Baptiste, surtout que des plaintes auraient été émises. Mais les propriétaires de ladite maison comptent bien défendre leur projet bec et ongle.

Au mois de juin de l’année dernière, un énorme écran de protection agrémenté d’une banderole racontant l’histoire de La Maison Otis avec une terrasse, qui a été construite pour masquer la façade de la maison Danais, alors en rénovation.

La Ville de Baie-Saint-Paul voudrait que l’ensemble soit démoli au plus tôt. Selon le maire Jean Fortin « Tout ça ne devrait pas être là puisqu’il n’y a pas eu de permis d’émis, mais il y a eu une tolérance l’an dernier. Cette année, c’est différent. On regarde actuellement les alternatives possibles à la démolition du mur et de la terrasse et on n’en voit pas beaucoup. On verra ce qu’il en arrive », rapporte-t-il en ajoutant que des citoyens se seraient plaints à ce sujet et « ils ont fait valoir que l’ensemble du mur et de la terrasse ne devraient plus être là ».

Outrée par les arguments de la ville, Martyne Huot, responsable de la maison Danais, a rappelé par communiqué que « l’objectif premier visait à camoufler les nombreux conteneurs et débris durant la construction et protéger les passants. Après avoir consulté citoyens et touristes, le projet c’est vite transformé en un concept d’aire de détente pour les travailleurs, passants, marcheurs et touristes », est-il inscrit.

Mme Huot s’insurge aussi contre les plaintes, qui auraient même été enregistrées à la Régie des alcools, des courses et des jeux pour empêcher la présentation de weekends musicaux aux profits des musiciens locaux durant lesquels de la sangria et des laits frappés sont proposés. On parlerait même de pétition contre la terrasse. Le maire affirme cependant ne pas avoir eu vent d’une telle pétition, mais confirme qu’il y a bien eu des plaintes qui ont enregistrées à la régie.

Les gestionnaires de la maison Danais ont même tenté d’en savoir un peu plus sur ces fameuses plaintes. « Jusqu’à maintenant, cinq commerces sur cinq que j’ai contactés, soit les plus près de Otis et susceptible d’être gênés par sa présence (de la terrasse et du mur. NDLR) et, non seulement ils ne s’opposaient pas, mais ils n’ont jamais entendu parlé de ladite pétition » a-t-elle écrite par courrier électronique.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des