Denis Lebel rêve d’un Charlevoix conservateur

Par Gilles Fiset 12:00 AM - 21 août 2014
Temps de lecture :

Le ministre Denis Lebel croit que les Conservateurs pourront obtenir le vote des Charlevoisiens malgré les réformes à l’assurance emploi.

Lors de sa Tournée pour la rentrée, le ministre fédéral Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure, des collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, est venu rendre une visite de courtoisie au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul le 20 août.

Dans le cadre de cette visite, le ministre fédéral a affirmé qu’il est confiant que son parti obtienne le vote des gens de Charlevoix lors des élections de 2015, « Charlevoix peut appuyer un gouvernement qui est en place. J’ai la certitude qu’en travaillant très fort, on va avoir la confiance des Canadiens et je veux travailler pour que votre belle région soit assise à la table des décisions à Ottawa avec nous », affirme-t-il.

Cette confiance n’a pas été ébranlée par les propos des journalistes qui lui ont rappelé l’impopularité de certaines mesures prises par son parti au régime d’assurance emploi. « Les gens me disent que c’est une très bonne chose (les réformes de l’assurance-emploi). Aujourd’hui, les gens sont beaucoup plus sensibles au fait qu’il y a des besoins de main-d’œuvre. C’est une bonne chose que les emplois disponibles soient comblés par des Québécois et des Canadiens, conclut-il.

 

 

 

Bas de vignette


Partager cet article