Rosaire Bertrand candidat à la mairie de La Malbaie?

Par 12:00 AM - 12 avril 2009
Temps de lecture :

La rumeur est lancée et est loin d’être farfelue. Le principal intéressé a confirmé être sollicité depuis décembre déjà pour briguer les suffrages de l’élection de novembre. Mais surtout, il ne dit pas non.

 «Ce n’est pas moi qui ai fait naître cette rumeur. Je n’avais pas non plus prévu me lancer en politique municipale. Ça m’a surpris. Excepté que, je dois être honnête, j’écoute ceux qui m’en parlent», a-t-il dit.

M. Bertrand affirme que sa préoccupation est le projet du Campus cégep. Ses énergies sont aussi partagées avec l’élaboration de conférences de motivation destinées à tout le Québec. Son site internet www.rosairebertrand.ca est d’ailleurs en fonction.

«Je ne suis pas rendu à une réflexion profonde sur le sujet», ajoute M. Bertrand, prenant soin d’ajouter que ni le cégep ni son rôle de conférencier ne sont incompatibles avec le poste de maire. Rappelons que Rosaire Bertrand a été député de Charlevoix de 1994 à 2007, après avoir fait carrière dans le milieu des assurances.

Si une candidature de M. Bertrand demeure très hypothétique, celle de la conseillère Lise Lapointe ne fait plus de doute. «La courtoisie veut qu’on attende que le maire en place annonce ses couleurs», a-t-elle dit. Mais elle prévoit tenir une conférence de presse pour présenter «une équipe de conseillers, mais sans formation politique».

Mme Lapointe a aussi entendu les mêmes rumeurs au sujet de M. Bertrand, c’est pourquoi elle a tenu à parler à ce dernier. «Nous avons eu une rencontre très intéressante», a-t-elle simplement dit, précisant ne pas avoir eu l’impression qu’il fallait le compter parmi les candidats.

Quant à Jean-Luc Simard, il n’a toujours pas fait connaître sa décision relativement à son avenir politique. Fort de deux mandats, il est maire de La Malbaie depuis 2002 et avait occupé un poste de conseiller à partir de novembre 1998.

Partager cet article