Le Club Med paye seulement 3,50 $ par nuitée en taxe d’hébergement

Par Jean-Baptiste Levêque 10:20 AM - 13 janvier 2023
Temps de lecture :

Photo archive Club Med

Le Club Med Québec Charlevoix ne paye pas la taxe régulière sur l’hébergement au taux de 3,5 %, mais plutôt un montant fixe de 3,50 $ par nuitée, ce qui réduit considérablement sa contribution financière au tourisme régional.

C’est ce que l’on a appris ce matin dans le Journal de Québec. Selon le Journal, la multinationale profite d’une de ses filiales comme intermédiaire pour ses ventes en ligne, « ce qui lui permet de facturer un prix fixe de 3,50 $ la nuitée (plus TVS et TVQ), plutôt qu’un pourcentage de 3,5 % de la valeur de l’hébergement ».

Le média de Québec illustre ainsi qu’ « un forfait tout-inclus pour deux personnes du 28 février au 7 mars coûte 10 173,26 $ au Club Med Charlevoix. Sur cette somme, 28,14 $ est consacré à la taxe sur l’hébergement. En comparaison, le Germain Charlevoix « facture au client 11,38 $ en taxe d’hébergement pour une nuitée à 325 $, donc 79,66 $ pour une semaine. »

C’est donc une économie majeure pour le géant du tourisme qui « fait passer toutes ses ventes en ligne par sa filiale Club Med Ventes Canada inc., considérée comme son intermédiaire. »

Cette façon de faire semble tout à fait légale, puisque le site de Revenu Québec spécifie bien que « de façon générale, la taxe sur l’hébergement est de 3,5 % du prix de la nuitée. Cependant, elle est de 3,50 $ par nuitée lorsque (…) la location est offerte par un intermédiaire. »

Rappelons qu’initialement, le Club Med Québec Charlevoix était exempté de la taxe d’hébergement grâce à son statut de centre de vacances. Cette situation avait fait vivement réagir le milieu du tourisme charlevoisien, jugée inéquitable par plusieurs de ses membres.

Vincent Giraud, VP Canada et opérations commerciales au Club Med, affirmait n’avoir jamais refusé de collecter la taxe sur l’hébergement et aurait même tenté de faire changer la classification. Le Ministère du Tourisme a finalement changé ses règlements le 1er septembre 2022, rendant ainsi le Club Med admissible à la perception de la taxe.

À lire aussi :

Partager cet article