Transaction chez À Chacun son pain

Par Emelie Bernier 5:30 AM - 26 avril 2022
Temps de lecture :

Meggie Tremblay, Jean-Christophe Lamontagne et Emma Kastanis.

Boulangerie À chacun son pain, changeront de nom, mais continueront de vendre les pains et viennoiserie fabriqués par À chacun son pain dans son centre de production de Maison Mère.

« Ça fait un moment qu’on y pensait, mais on a décidé d’aller de l’avant. Le lancement de la distribution dans les IGA a pris beaucoup d’ampleur », indique Mme Tremblay, secondé par Jean-Christophe Lamontagne, fondateur de la Boulangerie À Chacun son pain.

« De notre côté, la mission est d’offrir des produits de boulangerie uniques par leur qualité, leur provenance ainsi que leur portée sociale. On souhaite se concentrer sur les rendre disponibles à grande échelle », explique M. Lamontagne.
Dans ce contexte, la cession des adresses de vente au détail s’est imposée. Meggie Tremblay et Emma Kastanis étaient les personnes toutes indiquées pour prendre le relais.

Meggie Tremblay, Jean-Christophe Lamontagne et Emma Kastanis.

« On a toujours démarré nos projets avec des partenaires qui sont nos employés, que ce soit l’adresse à Beaupré avec Jonathan Barbas en 2014, l’ouverture à Québec avec mon associé Yannick Pellerin, ancien chef boulanger, en 2019. Emma et Meggie sont à la succursale de Baie-Saint-Paul depuis 2017, elles assurent les opérations depuis 4 ans et on voulait que ce soit elles qui puissent en profiter. On construit dans la continuité », indique Jean-Christophe Lamontagne qui conserve toutefois le point de vente des Galeries de la Capitale.

Il s’agit d’un investissement majeur pour le duo d’acheteuses.

«On se lance grâce à la clientèle locale, parce que les gens nous supportent depuis toujours et notre réputation est faite dans la communauté. Des partenaires financiers dont la MRC, Desjardins entreprises et la SADC nous supportent dans la transaction dont on préfère ne pas révéler le montant », résume Meggie Tremblay.

La date officielle de la transaction est fixée au 6 mai. Jean-Christophe Lamontagne et Anik Roy voient la transaction à la fois comme un deuil et un élan.

«À chacun son pain, c’est notre bébé. Ça a pris 6 mois prendre la décision, on a un peu de peine, mais c’est un tremplin », conclut Jean-Christophe Lamontagne.


«On est passé de 25 pains par semaine au gîte à Sainte-Agnès à 25 000 pains au centre de production de Maison-Mère. On vise 50 000 pains par semaine. On va se concentrer sur notre objectif de conquérir le monde du pain bio! »

Meggie Tremblay et Emma Kastanis ont confié la création de la nouvelle identité visuelle à une agence et le lancement de l’image de marque est prévu en juin.


« Notre mission reste la même : rendre accessible le terroir charlevoisien, valoriser l’achat local, offrir à la communauté des repas sains, tout ça dans le bonheur, la collaboration et le respect de nos valeurs », concluent-elles, enthousiastes de présenter à la population sa nouvelle entreprise.

Partager cet article