Masque obligatoire : voici ce que vous devrez faire dès le 18 juillet

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Masque obligatoire : voici ce que vous devrez faire dès le 18 juillet

« Le virus de la COVID-19 ne prend pas de vacances, lui ». C’est pourquoi dès samedi le 18 juillet, vous serez dans l’obligation de porter masque dans les épiceries, les magasins, les centres commerciaux, bars, bibliothèque, les restaurants et tous autres lieux publics fermés.

Vous devrez porter le masque lorsque vous êtes en mouvement. Au restaurant ou dans les salles de spectacle, vous pourrez enlever votre masque une fois assis à votre place. Si vous avez à vous lever, vous devrez recouvrir votre visage à nouveau. Une exception est prévue pour les personnes de moins de 12 ans et pour les personnes qui ont une condition médicale spéciale et qui ne peuvent pas porter un masque. Aucune preuve de la condition en question ne sera demandée. L’évaluation sera au jugement  du commerçant.

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre du Québec François Legault a annoncé le 13 juillet. Ces mesures rentreront en vigueur à l’arrivée des vacances de la construction.

L’obligation du port du masque semblait la meilleure solution afin de limiter la propagation du virus de la COVID-19 avant ce mouvement de population important sur le territoire de la province. De plus, la santé publique a affirmé qu’elle commençait à constater qu’il y a une hausse de la transmission communautaire.

Dès samedi, les commerçants pourraient recevoir des avertissements de la part d’inspecteurs de la Santé publique. Des amendes entre 400$ et 6000$ s’en suivront au cas si un client est toujours aperçu sans couvre-visage au sein de l’établissement. Le ministère de la Santé prévoit aussi des amendes pour les individus, mais seulement à partir du mois d’août.

« La mesure s’adresse à la population, et non aux travailleurs. Eux, leurs consignes sont déjà prévues par les guides de la CNESST », a précisé le directeur de Santé publique du Québec, Dr Horacio Arruda.

« Notre objectif, ce n’est pas de donner des amendes. C’est que tous collaborent et soient solidaires. Ce n’est pas mal mieux de porter un masque que de retourner confinés à la maison chacun dans son coin. Quand on porte un masque, on est « peureux », mais respectueux. Le VIRUS est facile à transmettre. Il faut être plus intelligent que le virus. Je vous en prie de porter un masque pour protéger les autres. Je demande un effort spécial à tous les Québécois », a indiqué le premier ministre en point de presse.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Francine Thibeault
Francine Thibeault
3 mois

enfin bonne décision depuis début juillet le doc Jean Luc Dupuis médecin de Charlevoix fait la promotion sous le slogan mieux vaut prévenir plus que moins et le Club Bon Coeur de Charlevoix vend des masques médicaux et des visières 418 240 9999. Le bon sens à meilleur goût. APPELLEZ OU venez sur les terrains de chez KIA. Baie st Paul, tous les jeudis de 11h à 17hre Bienvenue…..