Arrestation de Stéphan Castonguay: Info-Comm se dissocie du Centre Accès Plus

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Arrestation de Stéphan Castonguay: Info-Comm se dissocie du Centre Accès Plus
Page Facebook Info-Comm.

Le magasin spécialisé en électronique Info-Comm met fin à son entente de partenariat avec le Centre Accès Plus de Baie-Saint-Paul, en raison des récentes accusations concernant le propriétaire, Stéphan Castonguay. 

Stéphan Castonguay agissait à titre de représentant externe. «Nous n’étions pas au courant le 7 novembre puisqu’il nous avait dit qu’il était parti en voyage, a expliqué le directeur général Frédéric Guay. Nous avons su la semaine dernière qu’il y avait une enquête. Il nous a dit qu’il avait rencontré des policiers et qu’il n’avait rien à se reprocher. Jeudi dernier, nous avons reçu un texto qui indiquait qu’il était à l’hôpital. »

« Nous mettons fin à l’entente que nous avions avec lui sur le champ. Nous ne cautionnons pas ce genre de gestes. Il n’est pas encore accusé, mais des preuves accablantes pèsent contre lui », a ajouté M. Guay.

L’entreprise de Clermont a publié ce message sur sa page Facebook ce matin.

« Suite aux derniers développements, nous tenons à préciser qu’en aucun cas nous ne cautionnons les gestes reprochés en justice au propriétaire de la boutique Centre Accès Plus de Baie-Saint-Paul. L’entente de représentation avec M. Castonguay a donc été résiliée sur-le-champ. Nous tenons à rassurer les clients ayant fait des transactions cellulaires avec M. Castonguay. Le service après-vente sera pris en charge par notre boutique située au 90 boulevard Notre-Dame à Clermont. Vous pouvez également nous joindre par téléphone au 418-665-0005 », soutient-on dans la publication Facebook.

Info-Comm souligne vouloir toutefois maintenir un service dans le secteur de Baie-Saint-Paul. Les actionnaires sont à la recherche de solutions

Selon nos informations, les quatre employés qui étaient engagés par M. Castonguay au Centre Accès Plus ont tous démissionné dans les heures suivants la nouvelle.

Rappelons que M. Castonguay , 51 ans, et son conjoint Frédéric Vézina, 24 ans, ont appris hier au Palais de justice de La Malbaie qu’ils demeuraient détenus le temps de l’enquête visant à déterminer leur culpabilité dans une affaire de crimes sexuelles sur mineurs. Plusieurs victimes ont été identifiées par les enquêteurs.

En collaboration avec Lisianne Tremblay

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des