Les propriétaires des résidences de tourisme demandent plus de transparence

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Les propriétaires des résidences de tourisme demandent plus de transparence
Les propriétaires des résidence de tourisme sont nombreux à Petite-Rivière-Saint-François,.

Les propriétaires des résidences de tourisme n’ont pas encore accès à la grille d’analyse de leur établissement, réalisée par la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ), malgré les démarches effectuées par Michel Voyer depuis plusieurs années.

La CITQ est responsable de la classification des établissements d’hébergement et elle attribue le nombre d’étoiles aux établissements touristiques. « Le dossier n’avait pas bougé avec le gouvernement libéral, mais on sent un changement depuis l’arrivée de Coalition Avenir Québec, constate Michel Voyer, propriétaire d’une résidence touristique à Petite-Rivière-Saint-François. La volonté politique actuelle et l’appui de la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Émilie Foster, semblent se traduire par une nouvelle écoute. »

« J’ai pu rencontrer la direction des Relations d’Affaires du ministère le 4 avril dernier durant deux heures, a poursuivi M. Voyer. Ce qui m’a permis d’aborder les questions d’amélioration des services offerts par la CITQ, et plus particulièrement la demande d’accès par les propriétaires concernés aux informations figurant sur leur dossier de classification. »

M. Voyer a obtenu un engagement du ministère , qui rencontrera la Corporation afin que les renseignements demandés puissent effectivement être transmis à l’avenir. « J’ai rappelé dernièrement au ministère et il n’était pas encore entré en contact avec eux, ce qui m’a surpris. Il ne pouvait pas non plus fixer d’échéancier donc nous ne savons pas quand et comment la CITQ, mandataire du gouvernement, se conformera à de nouvelles directives éventuelles. J’espère que leur engagement se traduira en actions concrètes. »

La démarche entreprise par M. Voyer a été appuyée par 1 400 exploitants dans six régions du Québec. « Notre démarche a aussi reçu l’appui de l’ATR, de la Chambre de commerce et de la MRC de Charlevoix, qui considèrent, à juste titre que la transparence et l’accès à des informations factuelles sur la résidence constituent des facteurs d’amélioration de l’offre, (lettre à l’appui). Nous voulons avoir accès à la grille d’analyse, qui couvre  de nombreux  critères, dans un souci d’amélioration. Ma résidence est cotée quatre étoiles depuis 17 ans, mais il y a deux ans j’ai eu la cote 4 étoiles fragile. Avoir accès à nos grilles d’analyse permettrait de connaitre nos forces et faiblesses. »

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des