Une tendance lourde

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier

La population vieillissante entraînera à moyen terme une multiplication des besoins dans le secteur du maintien à domicile. L’an dernier, 2000 personnes, toutes clientèles confondues, ont fait appel à l’équipe de Linda McNicoll, chef de service en maintien à domicile pour le CSSS, une équipe qui compte 35 personnes. « Il y a une dizaine d’années, nous avions deux intervenants sociaux sur le territoire. Aujourd’hui, il y en a cinq dans l’Est et cinq l’Ouest. Et quant à dénombrer les proches aidants, c’est impossible! Il y en a tellement qui le sont dans l’ombre et qui attendent d’être au bout du rouleau pour demander de l’aide… »

Du renfort dans la communauté

Si le CLSC et le Centre de santé et de services sociaux font une part énorme du travail d’encadrement du soutien à domicile, de nombreux organismes communautaires y contribuent, d’une façon ou d’une autre, afin de soulager notamment la tâche des aidants.

Les services de popotes roulantes du centre communautaire Pro-Santé et de l’Association bénévole de Charlevoix livrent des centaines de repas chaque semaine. De l’accompagnement, des visites d’amitié et de l’entraide sont disponibles grâce à une banque de bénévoles formés par ces mêmes organismes. Les centres de jour accueillent jusqu’à quatre jours par semaine les personnes âgées et les prennent en charge en plus de stimuler leurs habiletés tandis que le transport du domicile au centre de jour est assumé par Transport adapté Charlevoix. L’hébergement temporaire dans les centres d’hébergement est aussi une option pour les proches aidants désireux de prendre des vacances.

« Rester chez soi, le premier choix »

Ce programme du ministère de la Santé et des Services sociaux s’inscrit dans la politique de soutien à domicile et dispose d’un budget annuel récurrent de 24 000 $ pour développer des services novateurs notamment du répit-surveillance à domicile et du ressourcement pour les proches aidants.

La journée des aidants, une fleur pour ceux qui donnent

En mai, une journée des aidants sera organisée par le Centre de santé et de services sociaux, en collaboration avec le centre communautaire Pro-Santé et l’Association bénévole de Charlevoix. Cette journée de ressourcement, destinée à tous ceux qui prennent soin d’un proche, aura pour objectif d’inciter les aidants à prendre soin d’eux. La date, comme le contenu, restent à préciser, mais si vous êtes intéressé à participer à cette journée, veuillez contacter un des trois organismes précités.

Le maintien à domicile en chiffres (TABLEAU)

+ ou -5000: le nombre de personnes de plus de 65 ans dans Charlevoix selon le dernier bilan de santé établi par la Direction de la santé publique de la Capitale-Nationale. Cela représente 18, 1 % de la population, un taux supérieur aux moyennes de la région de Québec (15, 3 %).

Entre 1200 et 1500: le nombre de personnes âgées de Charlevoix vivant seules.

20 %: le pourcentage estimé d’aînés qui requéreront des services de maintien à domicile. À l’échelle québécoise, cela représentait 230 000 personnes en 2008. En 2026, on s’attend à ce que cela représente 410 000 personnes.

3,1 %: le pourcentage d’aînés vivant en centre hospitalier de soins longue durée (CHSLD).

80 %: le pourcentage de proches aidants qui sont des femmes.

90 %: le pourcentage d’aidants qui éprouveront des difficultés à composer avec ce rôle.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des