Charlevoix initie le jumelage d’emplois touristiques

Par Jean-Baptiste Levêque 9:34 AM - 29 août 2023
Temps de lecture :

Photo Tourisme Charlevoix, Francis Gagnon

Tourisme Charlevoix et le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) lancent un programme de jumelage d’emplois qui vise à favoriser le développement économique de la région tout en répondant aux besoins en recrutement des entreprises locales. 13 entreprises locales y participent.

Avec l’appui financier du ministère du Tourisme, cette initiative a pour objectifs d’allonger la période d’emploi des travailleurs saisonniers, de permettre d’encourager l’adoption de nouvelles pratiques en gestion des ressources humaines par les entreprises touristiques et de proposer un nouveau modèle de rétention des travailleurs.

« Notre objectif est de dynamiser l’emploi en tourisme dans Charlevoix en mettant en relation les entreprises saisonnières qui cherchent à pourvoir des postes et travailleurs en tourisme déjà en emploi », explique Mitchell Dion, directeur général de Tourisme Charlevoix.

Neuf entreprises charlevoisiennes ont pris part au projet pilote il y a un an : Camp le Manoir, Mont Grand Fonds, Événements Harricana, le Café Charlevoix, La Grande Traversée, la Secousse, Le Petit Manoir, le Sentier des Caps et la Traversée de Charlevoix.

Plus récemment, le Centre écologique de Port-au-saumon, Le Grenier 2.0, ÖBois et Vélo Charlevoix ont également rejoint le réseau d’entreprises afin de proposer des emplois jumelés saisonniers tels que préposé à l’accueil en station l’hiver et réceptionniste l’été. On compte 47 emplois ouverts au jumelage et 7 jumelages créés à combler.

Le CQRHT et Tourisme Charlevoix ont identifié les secteurs en croissance et les domaines où la demande de main-d’œuvre est élevée. Cela a permis de cibler les emplois clés pour lesquels le jumelage pourrait être le plus bénéfique. 

La phase pilote du projet a aussi permis de créer des outils RH comme des guides pour les entreprises et pour les travailleurs jumelés, sans oublier les annonces d’emplois jumelés. L’objectif du CQRHT est de l’ouvrir dans d’autres régions en 2024.

« En facilitant le partage des travailleurs entre entreprises, nous avançons vers un nouveau modèle de gestion des ressources humaines axé sur le développement des compétences. Ce modèle d’emplois jumelés soutient également les entreprises touristiques qui seront plus à même de fidéliser leurs travailleurs d’une saison à l’autre », mentionne enfin Xavier Gret, directeur général du CQRHT.

Partager cet article