(PHOTOS) Le Musée de Charlevoix s’inspire du virus pour vous « faire du bien »

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
(PHOTOS) Le Musée de Charlevoix s’inspire du virus pour vous « faire du bien »
De gauche à droite, une partie de l'équipe derrière cette nouvelle exposition: Donald Lavoie, Élie Bédard, Marie-Christine Dufour, Julie Côté, Sylvain Gendreau et Marilie Lapointe.

Qu’est-ce qui vous a fait du bien durant le confinement ? C’est la question qu’a posée l’équipe du Musée de Charlevoix aux citoyens de la région. Ils ont saisi l’occasion de s’inspirer de cette période de pandémie difficile et d’en faire une exposition qui réconforte le cœur des visiteurs.

Ce jeudi 30 juillet, le Musée de Charlevoix a présenté au grand jour leur nouvelle exposition. Celle-ci, créée en un temps record de trois mois, tire ses sources directement dans le témoignage d’une centaine de personnes.  Ils ont partagé avec l’institution culturelle ce qu’il leur a fait du bien ces derniers mois, où une pandémie mondiale les a bouleversés leur quotidien en les confinant à la maison.

Une murale de clichés pris de citoyens de la région sur leur balcon ouvre le bal de l’exposition. L’initiative de la CLIC s’incorporait « à merveille » avec l’objectif de l’exposition.

Que ce soit redécouvrir un bon livre, apprendre à cuisiner son propre pain ou prendre un petit verre de bière, les Charlevoisiens ont partagé de nombreux moyens de se réconforter. À travers un parcours paisible et épuré, les visiteurs du musée sont invités à entrer dans l’intimité des confinés.

Une partie de l’exposition changera à tous les mois et laissera place à différents acteurs de la région. Les anges gardiens, les politiciens et les restaurateurs, les hôteliers, les commerçants et des artistes seront chacun leur tour à l’honneur pour dévoiler ce qui les a réconfortés lors de la crise de la COVID-19.

Le salon, la cuisine, la salle de musique : les endroits clés « qui ont fait du bien » aux citoyens de Charlevoix sont tous représentés dans la salle d’exposition Jean-Luc Dupuis. Sur la photo : le salon.

Sylvain Gendreau, directeur général du Musée de Charlevoix, a soutenu que l’objectif derrière la démarche se veut « être un gros câlin réconfortant » après cette période difficile que tous ont traversé.

« En tant que musée d’Histoire d’art populaire, c’est extraordinaire d’avoir eu ses témoignes. Ce sont les gens d’ici qui ont fait la recherche. Nous avons tenté d’exposer des artefacts qui n’étaient jamais sortis de notre réserve. Nous avons fait un beau travail d’équipe. De plus, parler de cette situation de crise est délicat. D’en parler avec un angle de choses qui nous ont fait du bien, ça permet d’en ressortir du positif et de rendre hommage à ceux qui ont travaillé fort lors de la crise », a-t-il soutenu lors du lancement.

L’exposition sera accessible au public jusqu’au mois de décembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires