La MRC de Charlevoix mise sur le fleuve

Par Lisianne Tremblay 1:54 PM - 30 octobre 2019
Temps de lecture :

Le secteur du quai est dans la mire du mécène et avocat Marc Bellemarre, mais la Ville n’acceptera son « cadeau » que si la population veut le recevoir.

Plus de 50 acteurs et intervenants ciblés ont participé à une journée d’échange et d’inspirations afin de mettre en valeur et développer le secteur fluvial.

Cette rencontre organisée par la MRC de Charlevoix, de concert avec le comité ZIP Saguenay-Charlevoix, poursuivait comme objectifs de favoriser le réseautage, d’initier de nouvelles collaborations et de renforcer le sentiment d’appartenance au fleuve. Elle a aussi permis d’identifier et de réaliser des actions de mise en valeur du secteur fluvial, le tout dans une perspective collective et une vision commune.

Les participants ont eu l’occasion de s’inspirer de démarches concrètes par la présentation de Pierre Marquis, chargé de projet pour Canot Kayak Québec et coordonnateur du Sentier maritime du Saint-Laurent. Ce dernier a réalisé le projet de relance de la Route bleue au Québec. L’agente de développement régional, Stéphanie Poiré a pour sa part présenté la démarche concertée de mise en valeur du Saint-Laurent dans la MRC de Portneuf.

Les échanges de cette journée ont été dirigés vers quatre thèmes porteurs tels que le développement économique, récréatif et touristique; les activités nautiques, l’accès et la sécurité sur le fleuve; l’environnement et les paysages riverains ainsi que le patrimoine maritime.

Une initiative cohérente

La MRC de Charlevoix s’est dite enchantée de la présence dans la région de la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, qui est venue la semaine dernière à la rencontre des acteurs du milieu maritime des différentes régions afin de discuter des enjeux avec eux. Cette tournée a pour but de définir une nouvelle vision maritime du gouvernement du Québec.

« Notre démarche est cohérente avec les différentes stratégies et priorités gouvernementales, la ministre a entendu parler de notre démarche et elle est très intéressée à connaître les résultats et suivis de cette journée de consultation », a commenté la préfet Claudette Simard.

 

Partager cet article