Une expansion est encore possible pour le Triathlon de Charlevoix

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Une expansion est encore possible pour le Triathlon de Charlevoix

Depuis quelques années, le Triathlon de Charlevoix ne visait plus de prendre de l’expansion par manque d’espace. Cependant, devant la popularité de l’évènement, le comité organisateur réfléchira sérieusement à l’idée d’accepter encore plus de demandes, surtout en course à pied.

Les responsables du Triathlon de Charlevoix ont eu un beau problème à gérer cette année, la très grande popularité de leur évènement. Les inscriptions ont dû fermer avant le jour des courses et même deux mois en avance pour le triathlon des enfants. « On aurait pu en accepter jusqu’à une centaine de participants de plus, surtout dans les catégories du triathlon et du triathlon sprint. Ça a causé beaucoup de déception », précise le président de Triathlon Charlevoix, Stéphane Charest.

Ce dernier, impressionné par le nombre de refus que ses responsables ont dû gérer, estime qu’il est temps de réfléchir sur la suite des choses. « La tendance actuellement est de limiter les inscriptions et de miser sur une qualité d’évènement et de services plutôt que d’essayer d’accepter le plus de participants possible. Mais est-ce qu’il y aurait moyen d’agrandir ? On va analyser tout ça durant la prochaine année », confie le président. « C’est la zone de transition pour les vélos qui nous empêchent d’en recevoir davantage. Pour ce qui est des courses à pied par contre, on pourrait augmenter les inscriptions. Les gens semblent beaucoup aimer ça. Les courses de 5 et 10 km ont été appréciées », ajoute-t-il.

Toujours selon M. Charest, les courses principales des adultes ne pourront se tenir sur deux jours au lieu d’une journée, une question de manque des ressources en personnel et d’accessibilité de la route sur laquelle roulent et courent les participants. « Bloquer la route devant la base de plein air une deuxième journée, ça serait peut-être beaucoup », termine le président du Triathlon de Charlevoix.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des