20 000 nuitées pour l’Auberge des Balcons

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
20 000 nuitées pour l’Auberge des Balcons
Une partie de l’équipe de l’Auberge des Balcons ont fêté la seconde année de l’organisme. Au centre, le directeur Rémy Couture. Absents de la photo : Annie Breton, Isabelle Simard et Michael Mercier. (Photo : Courtoisie)

Le Service d’hébergement jeunesse Bonhomme Bonhomme (SHJBB Inc.), corporation qui gère l’Auberge de jeunesse des Balcons à Baie-Saint-Paul, a atteint sa 20 000e nuitée le jour qu’elle célébrait sa deuxième année d’existence le 13 juillet.

« On est vraiment un super groupe d’employé(e)s et tout le monde contribue au bon taux de satisfaction de la clientèle » explique Rémy Couture, directeur de l’Auberge, dans un commuiqué. Depuis l’été 2018, l’Auberge a procédé à l’embauche de Marc André Belliveau, Sandie Valiquette et Annie Breton. L’équipe s’est également enrichie par la venue d’Isabelle Simard, fraîchement débarquée. Avec le retour d’Hugo Leblanc-Dufour et la permanence de Lydia Duchesne, on a toute une équipe! »

L’Auberge a reçu l’appréciation 4 étoiles de la Corporation de l’industrie touristique du Québec. Sa clientèle est composée à 70 % de visiteurs touristiques et à 30 % d’hébergement longue durée dédié aux travailleurs, stagiaires ou étudiants. Une nouvelle clientèle pour Baie-Saint-Paul, qui y vient pour les prix abordables, le plein air et les nombreuses activités accessibles dans la région.

« D’un point de vue financier, on a atteint près de 300 000 $ de ventes pour notre première année complète d’opération, terminée le 31 décembre dernier, ce qui est très encourageant, étant donné qu’on offre de l’hébergement à prix modique » ajoute M. Couture. Et on a 49 % d’augmentation des nuitées pour les six premiers mois de 2019. »

Ajoutons que l’Auberge des balcons a signé une entente avec Maison Mère pour la gestion de 48 chambres supplémentaires. Rémy Couture est conscient que le défi de la seconde année est grand puisque l’on prévoit d’importantes augmentations des dépenses d’entretien, de loyer et de taxes.

Planification stratégique

La MRC de Charlevoix a d’ailleurs remis une somme de 5 000 $ grâce à son Fonds Projets spéciaux afin que l’organisation puisse réaliser une planification stratégique. Cet outil permettra de guider le directeur et son équipe pour effectuer des choix éclairés quant aux différentes options offertes et ainsi mieux orienter leur gestion par rapport au service d’hébergement alternatif qui s’ajoute à l’auberge de jeunesse.

Pour financer les améliorations locatives et l’achat d’équipement, ainsi que pour alimenter le fonds de roulement, la Corporation SHJBB Inc. a innové en début d’année par la mise en vente d’obligations participatives qui ont permis d’amasser 63 000 $ jusqu’à présent. Ces obligations sont disponibles en tout temps.

« Au cours de l’hiver, l’argent des obligations nous a permis d’améliorer les chambres, a soutenu la présidente du conseil d’administration, Évelyne Tremblay. On s’en servira aussi pour financer l’aménagement du fameux Lobby, un espace, situé au cœur de Maison Mère, qui deviendra l’accueil de l’Auberge ainsi qu’un lieu de rencontres, de spectacles et de détente. On y trouvera L’Abreuvoir, un comptoir où déguster, entre autres, le Kombucha des Balcons ainsi que le Dépanneur des Voyageurs, une boutique où se procurer des produits du terroir et des objets de voyage ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des