Apprendre le métier de papetier

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Apprendre le métier de papetier

La Papeterie Saint-Gilles débute sa saison 2019 avec de nouvelles forces vives et plusieurs projets dont une formation de papetier en collaboration avec la Commission scolaire de Charlevoix.

Le programme de formation est en cours d’élaboration et on souhaite accueillir les premiers étudiants dès cet automne. «Ce projet de formation va assurer la pérennité de la papeterie et des savoir-faire qui sont mis en pratique ici. C’est une tradition orale, il n’y a rien d’écrit. On pense que ça peut être intéressant non seulement pour la relève de nos papetiers actuels, mais aussi pour les artistes qui pourraient faire leur propre support pour leurs œuvres », indique le nouveau président du conseil d’administration de la papeterie, Claude Belley.

Marianne Fourcaudot agira à titre de coordonnatrice des opérations. Elle oeuvrait jusqu’à récemment au Parchemin du Roy, sur l’avenue Cartier à Québec, où elle vendait notamment le papier Saint-Gilles. La boutique a fermé. La papeterie perd ainsi 3 à 4% de son chiffre d’affaires annuel, tout en gagnant une nouvelle ressource motivée bien au fait des vertus de son produit.

« Ça fait longtemps que je fréquente l’endroit. J’aime dessiner et écrire sur le papier Saint-Gilles et j’ai plein d’idées pour la papeterie, mais je dois d’abord me familiariser avec le fonctionnement afin que ce ne soit plus une seule personne qui sait comment ça fonctionne », explique Mme Fourcaudot. On peut d’ailleurs voir des œuvres de la nouvelle coordonnatrice sur les murs de la papeterie. Son exposition sera suivie par celle des œuvres de Christiane Chartrand puis de Marie-Lyne Leblanc.

L’équipe souhaite développer des activités sur quatre saisons afin d’accroître la rentabilité de l’institution qui a ouvert ses portes en 1964. . La production d’estampes numériques à des fins corporatives est un des moyens envisagés. Un récent partenariat avec l’Université Laval a démontré le potentiel de ce genre d’opération. « L’Université nous a confié la réalisation de 125 reproductions de sa collection, qui ont été remises aux personnes y ayant travaillé 25 ans. L’expérience sera renouvelée l’an prochain », indique Claude Letarte, directeur général.

 

La Papeterie se lance d’ailleurs dans une grande planification stratégique, financée notamment par la Fondation Malle Baye, la SADC et la MRC de Charlevoix. «La démarche va nous permettre de revoir notre plan d’affaires. Nous croyons que le potentiel est là pour une activité à l’année. Nous avons aussi la chance de travailler avec le Musée maritime de Charlevoix, avec qui nous partageons une vision commune pour le développement de Saint-Joseph-de-la-Rive », indique le président Claude Belley. Il ne cache pas que les deux institutions aimeraient parvenir à courtiser la clientèle du Club Med.

Rappelons que la Papeterie Saint-Gilles est le premier économusée à avoir vu le jour. Le réseau en compte aujourd’hui 140 à travers le monde.
La Papeterie Saint-Gilles est ouverte du vendredi au lundi jusqu’au 17 juin, puis par la suite, 7 jours sur 7 jusqu’au 7 octobre.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des