Formation continue Charlevoix: une “cellule de propulsion” pour les entrepreneurs

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Formation continue Charlevoix: une “cellule de propulsion” pour les entrepreneurs
Le formateur Alexandre Vézina (Photo : Courtoisie)

 

Une nouvelle formation participative sera offerte aux entrepreneurs du territoire. Dispensée par le coach Alexandre Vézina, le programme est destiné aux entreprises actives depuis un minimum de deux ans, embauchant moins de 10 employés à temps plein à l’année et moins.

«La formule est adaptée aux entreprises en mode de croissance. C’est une niche assez ciblée et on compte rassembler une dizaine de personnes pour la première cellule de propulsion », explique Sébastien Savard, coordonnateur à la Formation continue Charlevoix.

Le programme se distingue de la formation M3I par la variété des sujets abordés. Alors que la formation M3I est exclusivement orientée sur la gestion des ressources humaines, la cellule de propulsion aborde une dizaine de thèmes névralgiques pour les entrepreneurs (recentrage de l’entreprise, clientèle, liquidités et encaisses, etc…), le tout étalé sur 10 demi-journées entre le 19 février et novembre. 8 heures de coaching individualisée sont de plus offertes à chacun des participants.

Il en coûte 750$ pour s’inscrire à l’ensemble de la formation qui est supportée financièrement par divers partenaires soit Emploi Québec, MDC,  le SDLE et la SADC. Ces partenaires supportent notamment la FCC dans le recrutement en ciblant les entrepreneurs potentiels.

Deux nouvelles cohortes M3I seront par ailleurs bientôt lancée, dont une de perfectionnement destinée aux entrepreneurs qui auraient déjà fait la première série d’ateliers. Pour toutes informations relatives aux formations, contactez la FCC au 418-665-6606 à La Malbaie ou au 418-435-4150 à Baie-Saint-Paul. Les ateliers de la cellule de propulsion seront d’ailleurs dispensés alternativement dans les deux pôles.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des