Pierre Girard souhaite rencontrer le ministre de l’Éducation

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Pierre Girard souhaite rencontrer le ministre de l’Éducation
Le président de la Commission scolaire de Charlevoix, Pierre Girard, veut rencontrer le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

Le président de la Commission scolaire de Charlevoix, Pierre Girard, aura une rencontre ce mardi 11 décembre avec la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Émilie Foster, qui est bien au fait de la situation financière de la CSC. M. Girard souhaite par la suite s’entretenir avec le nouveau ministre de l’Éducation et de l’enseignement supérieur, Jean-François Roberge.
« La députée Émilie Foster maîtrise bien le dossier de l’éducation, a constaté M. Girard. Elle a une très bonne compréhension de notre situation et elle veut nous accompagner dans nos démarches. »
Quant au projet de loi qui vise l’instauration d’un taux unique de taxation scolaire, le président de CSC apporte une nuance. « Il y a toujours deux côtés à ce type de mesure, a noté M. Girard. C’est avantageux de diminuer le taux de taxation pour les contribuables. Il n’y aura pas une grosse différence pour la région de Charlevoix puisque le taux de taxation a déjà beaucoup diminué l’an dernier. Il était à 0,12 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière. Au Québec, on parle d’une baisse de 1,6 milliard $ en deux ans pour les taxes scolaires. Cela aurait été intéressant d’ajouter une part de ce montant au financement des commissions scolaires comme la nôtre. » Rappelons que le déficit de la Commission scolaire s’élève à un million $.
Le projet de loi 3 prévoit pour sa part que le taux unique de taxe scolaire, à 0,10 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière, devra être appliqué par l’ensemble des commissions scolaires dès l’année 2019-2020.

Partager cet article