Triste vol à Saint-Siméon

Par Emelie Bernier 12:00 AM - 31 juillet 2014
Temps de lecture :

 

 Les 4 membres de l’expédition Coup de pagaie pour le Saint-Laurent ont eu une très mauvaise surprise durant leur nuit de sommeil dans la baie de Saint-Siméon. Vers 3h45 tôt le mardi 29 juillet, un cambrioleur s’est approché de leur campement,  dévalisant le matériel d’expédition posé près des tentes,  alors que les 4 membres de l’équipée dormaient à poings fermés. Le voleur a pu  emporter pour au-delà de 6000$ de matériel nécessaire à leur expédition : des pagaies, les essentielles vestes de flottaisons, des vêtements, un appareil photo et du matériel informatique font partie du lot dérobé. Réveillés par le bruit, les compères ont tenté d’intercepter le voleur s’est enfui en voiture. L’équipage Coup de pagaie pour le Saint-Laurent, 3 Belges et une Québécoise, a ainsi vu sa mission sérieusement compromise. Cependant, à en croire les messages postés sur le blogue Coup de pagaie pour le Saint Laurent au lendemain de la mésaventure,  le support s’organisait et tout porte à croire qu’ils pourront poursuivre leur périple dont l’objectif est de mettre en valeur et de faire connaître le fleuve Saint-Laurent.  « À chaque heure on réalise encore qu’il nous manque des choses ; ce matin c’est le sac étanche commun avec tous les vêtements chauds (vestes, doudounes, bas de laine, etc.). Heureusement, un énorme merci à toute la communauté qui nous entoure pour sa réaction rapide, un merci spécial à Mer et Monde Écotours pour les pagaies et les combinaisons prêtées, merci à The North Face qui nous remplacera nos vestes imperméables, merci également à la Mountain Equipment Co-Op pour leur généreux don et merci à Jocelyn, notre ami, qui est venu remonter le moral de l’équipe hier !! », peut-on lire sur le blogue. Toute information pertinente sur le vol peut être communiquée à la Sûreté du Québec de Clermont.

Visitez le coupdepagaie.com pour en connaître davantage sur cette expédition qui mène les compères de Kinsgton, Ontario,  à Gaspé et ce, en kayak.

Partager cet article