Les Éboulements dépassent les bornes!

Par Emelie Bernier 3 juin 2011 Initiative de journalisme local
Temps de lecture :

C’est le slogan qu’ont choisi les membres du comité organisateur du 19e festival des pompiers. Celui-ci se déroulera cette année, et pour la première fois, au cœur du comté, aux Éboulements.

 

Plus de 3000 personnes sont attendus, dont les escouades charlevoisiennes et leurs consoeurs de la Côte-de-Beaupré. Au programme, jeux d’adresses, spectacles et ambiance garantie!

 

Grégoire Bouchard est le chef pompier de la municipalité. Il se réjouit de savoir que sa municipalité accueillera ce légendaire festival. « Ça demande énormément de temps et d’énergie à préparer, mais on veut montrer à tous qu’il fait bon vivre aux Éboulements. Nous allons rassembler le plus possible de brigade  et faire de l’événement un grand succès, j’en suis sûre !» Il dit pouvoir compter sur ses « gars », 25 pompiers volontaires toujours prêts à s’investir. « Nous avons une des grosses brigades de pompiers volontaires dans la région. Ils ont du cœur au ventre », commente-t-il.

 

 

La toile de Jimmy Perron a été dévoilée aux gens des Éboulements jeudi lors d’un rassemblement convivial.

 

C’est le peintre Jimmy Perron, qui habite la municipalité, qu’on a confié la tâche de donner la couleur du festival. La toile qu’il a peinte sera imprimé sur 500 chandails qui seront mis en vente durant l’événement. « C’est plutôt vers la caricature, c’est plus ludique que ce que je fais d’habitude! C’est un plaisir de faire quelque chose pour mon village », explique celui qui a mis en scène la mascotte Aligafeu en train d’éteindre un incendie.

Le maire Bertrand Bouchard est confiant que l’expertise acquise au fil des dernières années dans la gestion d’événement (tournage de la Petite Séduction, Fête du 350e du village…) profitera au festival des pompiers. « C’est notre tour d’accueillir le festival! Pour la municipalité, c’est une belle visibilité, sans compter l’apport économique d’avoir quelques milliers de personnes qui viennent faire leur tour! »

Un immense campement sera installé derrière le terrain des loisirs et les activités auront lieu sous un immense chapiteau. À l’heure qu’il est, on est à concevoir les infrastructures des jeux d’adresse qui permettront aux différentes brigades de se mesurer les unes aux autres, amicalement, bien sûr. « Quand on est pompier, le plus important, c’est de sauver des vies. Les jeux ont été conçus pour mettre cette mission en valeur », laisse échapper Grégoire Bouchard, sans vouloir révéler la teneur des défis qui attendront les pompiers les 5, 6 et 7 août prochains…

Pour de plus amples informations sur le festival, veuillez contacter le 418-489-2988.

Partager cet article