Hausse salée à Notre-Dame-des-Monts

Par manic_admin_site

À Notre-Dame-des-Monts, la hausse moyenne de 22 % du rôle d’évaluation s’accompagnera d’une augmentation de la taxe foncière de 5 cennes, la fixant à 1,10 $ le 100 $ d’évaluation. Présenté le 15 décembre, le budget 2009 de la municipalité est de 659 987 $, soit 12 168 $ de plus qu’en 2008.

Pour une résidence évaluée à 80 000 $, le compte de taxes atteindra 1373 $, une hausse de 109 $. Une somme auquel s’ajoute les impacts du nouveau rôle dont la dernière tournée datait de 6 ans et qui présente notamment des hausses de 26 % dans le secteur résidentiel. « Les augmentations vont jouer en moyenne entre 300 $ et 500 $ », de calculer Jean-Claude Simard, maire de la municipalité, conscient que la facture est salée pour ses citoyens.

Les « nouvelles factures » des matières résiduelles et du déneigement sont aussi venus compliquer l’exercice 2009. « On ne pouvait plus pelleter en avant et j’ai sonné l’alarme plusieurs fois. J’avais 138 000 $ à combler dans ce budget », de commenter M. Simard.

Quant aux projets à venir, la municipalité entend « poursuivre son évolution ». En 2009, 180 000 $ de la taxe d’assise seront investis pour la réfection de la rue Notre-Dame. S’ajoute l’achat d’un camion de pompier (250 000 $), le développement de huit nouveaux terrains résidentiels rue du Jardin (260 000 $) et la venue de la téléphonie IP (9 000 $).

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des