Programme Explore: les étudiants canadiens veulent améliorer leur français

Programme Explore: les étudiants canadiens veulent améliorer leur français

Les différents partenaires du programme Explore Charlevoix et la maire Jean Fortin ont souhaité la bienvenue aux étudiants du programme Explore.

Les 95 étudiants universitaires du programme Explore Charlevoix sont arrivés à Baie-Saint-Paul depuis dimanche (le 2 juillet). Durant leur séjour de cinq semaines, ils souhaitent améliorer leurs compétences en français. Ils ont rencontré hier le maire de Baie-Saint-Paul, Jean Fortin, qui leur a remis un sucre à la crème en guise de bienvenue.

Le directeur général du Centre d’études collégiales en Charlevoix, Daniel Guay et la directrice du Centre linguistique du Cégep de Jonquière, Colette Fournier, étaient aussi présents pour rencontrer les étudiants canadiens qui proviennent de toutes les provinces anglophones.

«Le programme Explore est un programme interprovincial d’immersion linguistique, a précisé Daniel Guay. C’est une occasion de réaffirmer l’engagement en éducation de la Maison Mère. La vitalité du milieu, de même que les immenses possibilités offertes par Maison Mère ont été les éléments déterminants dans la décision du Centre d’études collégiales en Charlevoix de réaliser ce projet à Baie-Saint-Paul. Elle nous permet de loger les étudiants, qui peuvent manger dans la cafétéria et qui vont aussi en classe ici »

Les étudiants auront leur formation en avant-midi et pourront découvrir les différents attraits de la municipalité et de la région en après-midi. Le maire Jean Fortin, qui est aussi président du conseil d’administration du Centre de gestion du complexe PFM, invite les citoyens à contribuer au succès du projet en parlant français aux participants Explore. « Nous sommes très heureux d’accueillir les étudiants dans la Maison Mère. Ce partenariat avec le CECC nous permet de rejoindre les objectifs que nous avions au départ lorsque nous avons acheté le bâtiment, soit de diversifier nos actions et de travailler en collaboration avec les institutions. Nous voulons aussi que les jeunes aient leur place. Je leur souhaite de faire de belles rencontres et de belles découvertes et qu’ils aient une bonne connaissance du français lors de leur départ. »

Des jeunes motivés et enthousiastes

Les jeunes sont motivés et aiment déjà la ville de Baie-Saint-Paul. Aditya Rao parle quatre langues. Il étudie en droit à l’université d’Ottawa. « J’ai participé au programme Explore à Chicoutimi et je trouve que c’est la meilleure façon d’apprendre le français. Les gens sont très accueillants et gentils. C’était naturel pour moi de faire ce choix. J’ai hâte de visiter la région de Charlevoix. »

L’expérience pourrait être de retour l’an prochain selon les différents partenaires. Soulignons en terminant que ce nouveau programme permet de créer 11 emplois saisonniers, dont cinq postes de formateurs en français langue seconde et six postes d’animateurs.

Plus de détails et de commentaires dans l’édition du journal du 12 juillet.