Les personnes âgées de 80 ans et plus seront vaccinées dès le 8 mars

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Les personnes âgées de 80 ans et plus seront vaccinées dès le 8 mars
François Legault, premier ministre du Québec, lors du point de presse.

Dans la Capitale-Nationale, la campagne de vaccination des personnes âgées de 80 ans et plus commencera le 8 mars. La semaine prochaine, les doses seront réservées aux aînés de 85 ans et plus qui habitent Montréal.

On parle d’environ 200 000 personnes. Lorsqu’ils recevront la première dose, le vaccinateur les informera de la date de la deuxième dose.  « Nous commencerons par la grande région de Montréal, mais les gens qui sont nés en 1936 de tout le Québec peuvent prendre un rendez-vous, soutient le premier ministre du Québec, François Legault lors d’un point de presse au stade olympique de Montréal transformé en clinique de vaccination. Il y a des endroits qui sont prévus dans toutes les régions. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, a précisé que pour la première semaine (1er mars), la vaccination se fera à Montréal. Les personnes âgées dans les autres régions seront vaccinées dans la semaine du 8 mars. Par la suite, ce sera au tour des personnes âgées de 80 ans et plus,  70 ans et plus, 60 ans et plus et par la suite la population en général.

Dans Charlevoix, les aînés de 80 ans et plus devront se rendre au club de curling à Nairn Clermont, qui sert depuis quelques semaines de clinique de vaccination.

« Nous avons déjà une collaboration des grandes entreprises qui sont prêtes à ce que les équipes se rendent sur place pour vacciner, ajoute M. Legault. Avec la campagne de vaccination, l’espoir est là. Les résidents des CHSLD sont vaccinés, la moitié des RPA (résidences privées pour aînés) ont aussi été faits.  Cela prend trois semaines avant que le vaccin fasse son effet. Il faut demeurer prudents en raison de la présence des variants surtout que les nouveaux variants sont plus contagieux. »

Il demande aux gens de demeurer prudents et de respecter les consignes durant la semaine de relâche, qui demeure inquiétante. «Ce n’est pas le temps de tenir des rassemblements privés dans les maisons ni de faire garder les enfants par les grands-parents, ajoute M. Legault. J’ai eu beaucoup de commentaires et de courriels. Si cela continue de bien aller, après la semaine de relâche on sera capable d’ouvrir les salles de spectacle, les lieux de culte et les sports intérieurs. »

Les gens devront s’inscrire en ligne sur cette plateforme ou par téléphone 1 877 644-4545 à partir du jeudi 25 février.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires