Chronique: Bye bye nuage, welcome soleil

Photo de Émélie Bernier
Par Émélie Bernier
Chronique: Bye bye nuage, welcome soleil

 

Chaque fin d’année invite aux inéluctables bilans, palmarès, projections, listes de ci et de ça.  La transition 2020-2021 n’échappe à la tendance, à une exception près peut-être: on a tous vraiment hâte de tirer un trait sur la moche année 2021. Et lourd est le poids de nos attentes qui pèse sur les épaules de 2021. 2021,  on t’attend dans le détour!

On pourrait résumer l’année en un mot et 2 chiffres. Le mot commence par C. Les chiffres? Je vous le donne en 1000. Depuis mars, c’est elle qui mène le bal, nous pile allègrement sur les pieds et nous fait de spectaculaires jambettes.

Parlez-en aux entrepreneurs, aux artistes, aux restaurateurs, aux diffuseurs culturels, aux organisateurs d’événements, aux étudiants, aux personnes âgées coincées dans leurs CHSLD et leur RPA, aux infirmières, aux psychologues, aux urgentistes, aux généralistes, aux travailleurs autonomes…

Pour tous ces gens-là et pour bien d’autres, 2020 est une année à oublier.

2020 portera pour toujours l’étiquette d’année pandémique. En fait, quand on se souviendra de  cette année, je soupçonne que ce sera comme si les mois de janvier et février n’avaient jamais existé. Quoi qu’il en soit, il faudra se creuser les méninges pas mal pour dénicher des souvenirs heureux de la cuvée 2020.

Et si on dressait une liste de belles choses que 2020 nous a apportées? Car oui, il y au milieu de cette mer de m…, de petits ilots de joie qui surnagent… Ça ne peut pas juste mal aller!

International

Chez nos voisins du Sud, on s’est enfin débarrassé de l’autre cinglé et Kamala Harris sera bientôt la première femme noire vice-présidente des États-Unis. Joe Biden veut être le président de tous les Américains, même les plus crack pot. Beau défi, mon Joe. Lâche pas la patate!

Un 2e patient a été guéri du sida. Les énergies vertes ont gagné du terrain. La nature a globalement bénéficié de la pause pandémique, mais il faudra rester vigilant…et proactif!

National

Au Canada, le vaccin s’en vient à grands pas. Des milliers de personnes ont reçu les deux doses qui leur permettront de faire un pied de nez au virus en c.  Franchement, même si je ne suis pas fan du Big Pharma, on est quand même contentes qu’il se soit déguediné sur ce coup-là. Du jamais vu, un petit miracle de la science et sûrement bien des nuits blanches pour les chercheurs qui ont compris l’urgence de la situation.

Provincial

Le Québec n’a pas que des bons coups au compteur, mais évitons ici de tourner le fer dans les plaies encore béantes et saluons plutôt le dévouement du personnel du système de santé. Il a tenu le phare et le tiendra encore pour plusieurs mois. Chapeau. Merci.

Local

Dans Charlevoix, on a prouvé une fois de plus qu’on peut compter les uns sur les autres quand ça va mal. La solidarité s’est exprimée dans 1001 petits et grands gestes, d’une guignolée record aux paniers fermiers, de l’entraide entre voisins aux nombreux coups de pouce corporatifs. Soyons fiers de notre nature, généreuse.

Hyperlocal

Encore plus près, dans nos petits cocons de confinés, on a appris l’art du lâcher prise. On a redécouvert le confort de nos maisons. On a jardiné, bricolé, fait du pain ou fait rien, mais on a changé de rythme. On s’est vus, connus sous un autre angle. On a joué dehors et on jouera encore. On a frayé avec Marie Kondo ou Ricardo. On s’est dit qu’on n’était pas si mal pris dans notre Charlevoix jolie… a appris, peut-être, qu’il est possible de vivre autrement. Quand les urbains se sont rués vers la campagne, nous, bienheureux Charlevoisiens, avons pris la mesure de notre chance.

2021,  nous t’attendons de pied ferme, mais avec la ferme intention d’être heureux. Il y a encore tant à faire,  mais tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

 

Soif de bonnes nouvelles? https://www.instagram.com/weeklygraphicnews

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires