Conversion des horaires des ambulanciers : « un pas dans la bonne direction mais….»

Par Lisianne Tremblay 3:09 PM - 02 novembre 2019
Temps de lecture :

Le président du syndicat des paramédics de Charlevoix, Emmanuel Deschênes, est content de l’annonce faite hier par la ministre McCann, mais il juge que « ce n’est pas suffisant ».

« C’est un pas dans la bonne direction, mais ce n’est pas ce que nous demandions à la base depuis 2015, a-t-il commenté. Nous demandons la transformation de quatre véhicules. La transformation d’un véhicule permettra une couverture 24 heures sur 24 pour Charlevoix-Est. Les villes de Clermont et de La Malbaie seront bien couvertes, mais le déploiement dynamique ne sera pas possible puisque le véhicule demeurera dans les villes. Alors si l’appel est effectué à Notre-Dame-des-Monts par exemple il y aura un délai. »

Ce sera un avantage pour les appels effectués la nuit puisque le véhicule pourra se rendre rapidement au lieu d’avoir un délai de 20 minutes.

« Pour nous, le dossier n’est pas terminé puisque la ministre a répondu à 25 % de nos demandes, a constaté M. Deschênes. Nous allons nous battre pour la population de Charlevoix-Ouest afin qu’elle soit aussi bien desservie que Charlevoix-Est. Nous souhaitons avoir au moins un véhicule d’urgence convertit à l’heure pour Charlevoix-Ouest lors du prochain budget. Une fois que nous aurons cela, la prochaine étape sera le déploiement dynamique. »

Pour le moment, les autres véhicules d’urgence fonctionneront avec des horaires de faction où les ambulanciers sont de garde et non dans leur véhicule. Deux véhicules desservent Baie-Saint-Paul alors que les autres véhicules sont attitrés à Saint-Siméon et à L’Isle-aux-Coudres.

Partager cet article