À quoi t’as pensé?

Photo de Émélie Bernier
Par Émélie Bernier
À quoi t’as pensé?

Salut. Je ne sais pas trop par où commencer, mais j’ai eu envie de t’écrire une lettre parce que tu dois être en train de passer un mauvais quart d’heure. Tu dois la revirer dans ta tête, la question que je te pose…

Que tout le monde se pose. Pourquoi t’es partie?

Un accident, ça arrive. Je sais que tu n’avais pas l’intention de mettre fin à la vie d’un ado ce fameux jeudi-là.  Je ne pense pas me tromper en disant que tu vas regretter toute ta vie cette  ride de char qui aura changé radicalement le cours de ton existence.

Et pas seulement de la tienne. Tu le sais, ça aussi. Tu as brisé le cœur de bien du monde en frappant un gentil petit gars dans la fleur de l’âge. Ses parents, ses proches, ses amis, tu les as frappés eux aussi.  En plein cœur. Pas de quartier. Et si tu as pu te sauver du lieu de l’impact, tu ne pourras jamais te sauver d’eux. Ni des remords qui, j’imagine, te  grugent le dedans.

Je n’écris pas ça pour te faire capoter. Tu capotes déjà, c’est sûr. J’écris ça parce que j’essaie de comprendre à quoi t’as pensé.

Tu n’es pas la seule personne de l’Histoire à avoir choisi de  prendre la poudre d’escampette et de ne pas affronter ta responsabilité, tu sais. On n’a pas inventé l’expression délit de fuite pour rien. On cherche encore le chauffard qui a tué Étienne Gourde en 2013 à Loretteville. Étienne venait d’avoir 28 ans et il marchait peinard vers chez lui après une soirée avec des amis. Le gars qui l’a percuté s’est poussé sans regarder derrière. Six ans plus tard, la famille d’Étienne espère encore que le chat sortira du sac. M’est avis que tapi au fond de son sac plein d’ombres, ledit chat ne doit pas dormir sur ses deux oreilles… Et des exemples comme ça, il y en a tout un tas.

Pourquoi on se sauve après une collision? Dur d’imaginer qu’on puisse frapper un être humain et ne pas s’en rendre compte.

Il y a des choses comme ça qui dépassent l’entendement.

Tu as sûrement eu peur. Peur des conséquences de ton geste. Peur de perdre ton permis, ta job. Peur de perdre la face, qui sait.

Et la peur de perdre ton humanité en te sauvant loin de ton  prochain en détresse, elle ne t’a pas traversé l’esprit?

Le petit gars qui est mort parce que tu as foncé dedans avec ton char avant de sacrer ton camp avait un sourire craquant, des copains, des rêves, des passions. Son cœur bat peut-être aujourd’hui dans le corps de quelqu’un d’autre tellement le sien était grand et pur.

Toute une communauté est sous le choc. Toute une école apprend à dealer avec un pupitre vide.

Les accidents, ça arrive, mais on ne peut pas éternellement esquiver les conséquences de ses actes. Si ce n’est pas un juge qui se sert des textes de lois pour déterminer la sentence,  c’est l’auteur de l’acte répréhensible lui-même qui se condamne, par son silence, à vivre dans la fange de ses mensonges. Une punition plus lourde encore peut-être. Les hindouistes appellent ça le karma.

Et si ce n’est pas dans cette vie-ci que la balance se rétablit, ce sera dans la suivante, si tant est qu’il y ait une autre vie après celle-ci.

A tous les amis et les proches de ce charmant jeune homme privé bien trop tôt de la sienne,  je tiens à offrir mes plus sincères condoléances. C’était votre pote, votre fils, votre frère, votre cousin, votre voisin.

Honorons sa mémoire en signant notre carte de dons d’organes. En assumant nos bourdes, petites ou immenses. En conduisant prudemment. Rien n’est suffisamment urgent ou important pour valoir plus que la vie d’un enfant.

Même pas la peur de perdre la face. Alors, dis, pourquoi t’es partie?

Partager cet article

19
Laissez un commentaire

avatar
19 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
17 Comment authors
MélanieThereseGinette TremblayHélène l. Patrycolombe Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pilote
Guest
Pilote

Pourquoi c’est la question qu’on se pose tous

Lisette Belleau
Guest
Lisette Belleau

Ouf quel texte, j’en reviens pas comme il peut faire reflechir. Sympathie à toute votre famille.

Lorraine Pépin
Guest
Lorraine Pépin

Oh Émélie! Comme d’habitude, tu sais trouver les mots qui chamboulent et amènent la réflexion. Merci pour ce talent que tu nous partages. Sympathies à la famille

Lyne
Guest
Lyne

Très beau texte.

Barbara
Guest
Barbara

Magnifique texte, et surtout très belle exposition de la réalité qui habite tout le monde. Et oui pourquoi❓❓❓

lili
Guest
lili

vous avez les bons mots pour avoir perdu un fils par accident je comprend les parents la famille dévaster mes sympathies à toute la famille

Claudette Simard
Guest
Claudette Simard

Chère Émilie,
J’aime tant ton écriture et ce texte est une réflexion bouleversante et juste d’un événement tragique causant la mort.
Que jamais, on oublie ….

Ginette Tremblay
Guest
Ginette Tremblay

Moi je trouve cela inconcevable un délit de fuite pourquoi qu elle s est sauvée peut etre qu elle n était pas dans un état pour conduire mais je trouve que si elle n est pas punie il n y a pas de justice car le devoir de tout bon conducteur d arreter voir si on frappe quequ un s il a besoin d aide et la est le cas le petit est resté gisant au sol encore une chance qu il y a des gens qui ont vus car les deux autres étaient dans un état de choc moi… Read more »

Marlène Imbeault
Guest
Marlène Imbeault

Se texte es vraiment la réalité et qui parle de la fameuse question pourquoi du pourquoi ???????

Ginette Tremblay
Guest
Ginette Tremblay

Vous madame Bernier quel beau texte il porte a réflexion moi Samuel c est le fils a une fille que j aime beaucoup et je n accepte pas encore pourquoi on lui a volé sa vie et faire comme si rien n était ne pas resté sur les lieux du drame pour moi c est un crime

Renée B.
Guest
Renée B.

Quel beau texte Émilie, j’ai des larmes qui coulent tellement je suis émue. Tu as un talent inouì !
Je désire, en passant, souhaiter mes plus Sincères Condoléances à la famille et aux amis(es) du jeune homme qui a perdu la vie, parce que quelqu’un lui a pris.

Katiana
Guest
Katiana

Moi ce que ce magnifique texte me dit : pourquoi nous n’agissons pas avant que des choses comme ça arrive. Nous sommes souvent témoin de personnes qui sont inaptes à conduire !!!
Pourquoi l’on demeure spectateur???
Nous aussi comme société avons notre part de responsabilité dans ce qui viens d’arriver!!!

Rachelle
Guest
Rachelle

Quel beau texte touchant et réel.
Tu as dit tout ce que nous aurions voulu dire .
Il était le rayon de soleil pour toute la famille .et tellement gentil pour les personnes plus âgées . Il nous faisait rire.
Merci 😊

Touria
Guest
Touria

Bravo Emilie Ton texte est tres touchant et magnifique qui exprime le tout

colombe
Guest
colombe

vraiment bien ce texte tu as osé dire ce que plusieurs pensent tout bas

Hélène l. Patry
Guest
Hélène l. Patry

Merci de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

Ginette Tremblay
Guest
Ginette Tremblay

Mais vraiment beau ton texte tu écris ce que tout le monde ont pensé je suis émue de te lire j ai pleuré pourquoi tout le monde se pose cette question car elle aussi doit se dire pourquoi je n ai pas arreté

Therese
Guest
Therese

On peut dire Émilie que tu as la plume facile, comment tu as bien trouvé les vrais mots pour décrire cette tragédie, ça porte à la réflexion sur chaque geste que l’on pose à chaque moment de notre vie. Courage à la famille les proches.

Mélanie
Guest
Mélanie

Quel beau texte. Merci.