Admirez les œuvres dans un environnement agricole grâce à Pays'Art

Par Lisianne Tremblay 9:20 PM - 31 juillet 2017
Temps de lecture :

Jean-François Lettre devant sa « Forêt aratoire » créée dans le cadre du circuit Pays’Art.

310t2226-Admirez les œuvres dans un environnement agricole
Les œuvres des sept artistes de la deuxième édition du circuit agricole et artistique Pays’Art ont été mises en place samedi chez les producteurs agricoles de la MRC de Charlevoix. Les artistes étaient d’ailleurs présents pour cette journée d’installation.
Par Lisianne Tremblay
L’artiste Martine Paradis a fabriqué une quinzaine de nichoirs pour l’œuvre qu’elle a nommé  La maison de mes rêves. « Les nichoirs se marient bien dans l’environnement des canards de la Ferme basque de Charlevoix (située à Saint-Urbain), a-t-elle expliqué. Des objets récupérés comme des clous, des petites pelles et des crochets ont été apposés sur les nichoirs que j’ai peints avec des couleurs attrayantes. Cela permet de voir un côté moderne et patrimonial. Je les ai regroupés lors de la mise en place afin de maximiser l’impact visuel. »
Aux Jardins du Centre, Jean-François Lettre a semé sa «Forêt aratoire », une œuvre composée de trois arbres rappelant l’histoire agricole des lieux. Fabriqués avec d’anciens équipements agricoles, les arbres peuvent atteindre jusqu’à 15 pieds de hauteur et sont bien ancrés dans la terre des Pilote. « Il y a un arbre composé de roues d’équipements aratoires antiques traversés de courroies de batteuse, un arbre fait à partir de ressors de herses dont les petits fruits sont des morceaux d’une écrémeuse qui servaient à trier le lait et le 3e arbre est composé des pointes d’un râteau qui était tracté par des chevaux », explique le sculpteur.
Davantage familier avec le matériau bois, Jean-François Lettre a installé de solides troncs de sa matière de prédilection. « C’est un projet qui m’a fait sortir de mes habitudes et qui m’a permis de mettre en valeur des vieux outils désuets. Les œuvres monumentales posent un défi particulier. Au final,  je suis content car je trouve qu’elles s’inscrivent bien dans le paysage », conclut l’artiste et artisan.
Les autres artistes participants sont Jimmy Perron (ferme Harvey de l’Isle-aux-Coudres), Jérôme Lapointe (ferme de la Bordée des Corneilles de Baie-Saint-Paul), Catherine K. Laflamme (Volières Baie-Saint-Paul) ainsi que Vanessa et Karine Locatelli (Ferme Barjo de Baie-Saint-Paul). Natasha Audet participe aussi en tant que directrice artistique  de quelques femmes et artistes amateurs qui ont conçu une œuvre collective en collaboration avec le Musée de Charlevoix. Rappelons que les œuvres sillonneront le paysage agricole jusqu’au 9 octobre.
 

Partager cet article