David Savard-Gagnon à Boston

Par 12:00 AM - 20 avril 2014
Temps de lecture :

 

Le coureur David Savard-Gagnon, sera à Boston lundi avec les quelque 36 000 autres participants. « J’y vais pour courir le marathon, mais j’aurais une pensée pour les victimes de l’attentat de l’an dernier », précise l’enseignant d’éducation physique au primaire. Un rendez-vous où il sera avec sa sœur Marie-Claude, ainsi que deux autres coureurs de Baie-Saint-Paul, soit Martin Demontigny et Raymond Audet. Le quatuor se joindra pour la route à un groupe de coureurs de Québec.

Celui qui a fait ce parcours en 2006 en était à son 23e marathon l’année dernière à Montréal où il a été le premier québécois à remporter les grands honneurs. Le coureur admet que l’épreuve de Boston de lundi revêtira un caractère spécial. « Il y aura beaucoup de sécurité. Nous avons tellement reçu de courriels sur les nouvelles règles. Ce sera peut-être un peu plus stressant », admet-il. M. Savard-Gagnon prendra le départ avec le dossard 142, qui témoigne de son meilleur temps enregistré, et avec… un mal de dos. « Mon objectif est de terminer. J’ai peu couru depuis deux mois, avec cette blessure. Mais ça va peut-être me faire vivre l’expérience différemment. D’habitude, je suis très concentré sur ma performance. Je vais peut-être plus profiter de la course et regarder ce qui se passe autour », relate le coureur de 31 ans qui tenait à ce rendez-vous car « il y a le marathon de Boston, qui est aussi le plus vieux, et les autres ».

Partager cet article