14e édition du Gala de la réussite du CÉCC

Par 12:00 AM - 23 avril 2009
Temps de lecture :

L’ambiance était à la fête mercredi soir au Domaine Forget alors que le Centre d’études collégiales en Charlevoix (CÉCC) y tenait la 14e édition de son Gala de la réussite. Devant quelque 250 personnes, l’institution a remis une vingtaine de méritas dont la médaille de la Gouverneure générale du Canada à Yan Deschênes.

Des prix ont été remis aux étudiants les plus méritants de chacun des programmes soit Sciences humaines, Sciences de la nature, Intégration, Technique de comptabilité et de gestion, Soins infirmiers et Technique d’éducation spécialisée.

Yan Deschênes est le récipiendaire 2009 de la convoitée médaille de la Gouverneure générale du Canada décernée à l’élève ayant obtenu la meilleure moyenne générale. L’étudiant, qui se destine à des études en pharmacie, a confié que ses « amis misaient sur moi, mais je n’y croyais pas trop. Mais c’est vraiment plaisant de gagner ce prix. » Expliquant que sa constance dans l’effort et son sens de l’organisation l’ont bien servi dans l’obtention de ses bons résultats scolaires, l’étudiant originaire de la Côte-Nord se disait satisfait d’avoir choisi de faire ses études collégiales dans Charlevoix. « J’ai trouvé mes deux années d’études ici géniales. Je crois qu’il est plus facile de performer dans un petit cégep où les profs sont vraiment disponibles. »

Le prix du Lieutenant-gouvernement, qui souligne l’engagement social et communautaire, a été remis à Alexandra Dufour-Tremblay et Mathieu Fortin. Ce dernier a aussi obtenu une Bourse du millénaire, tout comme son collègue Guillaume Ducharme.

La soirée a également été l’occasion de souligner la performance exceptionnelle de la finissante Katleen Gagnon lors de l’examen de l’ordre des infirmiers et des infirmières du Québec l’automne dernier. La jeune femme s’est classée au 5e rang sur 2129 étudiants.

L’animation de la soirée était assurée par les étudiantes Laurie Thiboutot, Florence Lajoie et Jeanne Tremblay-Gravel. Les demoiselles ont joué avec brio les anciennes étudiantes réunies lors de retrouvailles, relatant avec humour les hauts et les bas de la vie au CÉCC. Quelques pauses musicales ont aussi permis d’apprécier le talent d’une dizaine d’étudiants.

Partager cet article