Les commissaires toujours agacés par l'attitude de Baie-Saint-Paul

Par 12:00 AM - 11 mars 2009
Temps de lecture :

La Commission scolaire de Charlevoix a reçu une lettre de la Ville de Baie-Saint-Paul faisant état de l’avancement du projet de prolongement de la rue Renée-Richard et de l’aménagement du centre-ville.

 

Plan en main, les commissaires ont aussi pu constater, lors de leur dernière rencontre mensuelle, le nouveau tracé et les résidences projetées pour les terrains de la CSC. Une façon de procéder qualifiée de cavalière. « Les plans se déposent et nous ne sommes toujours pas interpellés. Dans ce dossier, on (la Ville) ne s’inquiète pas de la valeur de nos immeubles et de l’avenir de cette école (Centre éducatif Saint-Aubin) », de renchérir M. Lavoie. « Nous déplorons que la Ville de Baie-Saint-Paul soit rendue très avancée dans un dossier où nous avons été peu ou pas interpellés. »

 

Des rencontres sont prévues entre les directeurs généraux de la municipalité, du Centre de santé et de services sociaux de Charlevoix ainsi que de la CSC « afin de faire front commun pour élaborer la continuité du projet » qui, rappelle le directeur général, serait sensiblement facile à régler.

 

Ce n’est pas la première fois que les commissaires déplorent la façon dont est mené ce projet, eux qui avaient émis des constatations similaires il y a quelques mois.

Partager cet article