Eau potable à Saint-Irénée : rien à redire sur le projet

Par 12:00 AM - 11 mars 2009
Temps de lecture :

Le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire estime que la solution d’un approvisionnement en eau de surface par le biais d’une usine de filtration à Saint-Irénée est la bonne option.

Il répondait ainsi à une pétition citoyenne qui contestait cette option, acheminée en novembre dernier. En conclusion de cette réponse écrite, dont L’Hebdo Charlevoisien a obtenu copie, il écrit qu’il « n’entend pas poursuivre davantage dans ce dossier ».

Parmi les arguments retenus, le ministère soutient que « l’approvisionnement en eau souterraine est une option pour laquelle dès le départ beaucoup d’énergie a été déployée… les résultats de ces activités hydrogéologiques se sont révélés non concluants ».

Le ministère souligne aussi qu’aucun résidant n’a signé le registre pour s’opposer au règlement d’emprunt. Enfin, il ajoute que le projet atteint les objectifs du ministère, respecte ses critères de qualité et « constitue le choix le plus économique ».

Partager cet article