Vallée des Glaces : 4 saisons dans les Hautes-Gorges

Vallée des Glaces : 4 saisons dans les Hautes-Gorges

Le directeur des parcs de Charlevoix, Daniel Groleau, voit grand pour La Vallée des Glaces.

Le parc des Hautes Gorges est désormais ouvert à l’année et les équipes sont à pied d’oeuvre sur la route qui mène au parc afin de compléter l’installation de la ligne qui assurera l’alimentation en électricité des infrastructures. Dès les premières neiges, il sera possible de vivre l’expérience de «la Vallée des glaces », dernière-née de la famille Sépaq.

Séjour en chalet Écho, randonnée pédestre, ski hors-pistes, ski-raquette, raquette, vélo à roues surdimensionnées (alias fatbike ») et patinage sur la Rivière-Malbaie seront possibles cet hiver dans le parc des Hautes-Gorges.

Les travaux vont bon train sur la route des Hautes-Gorges.

Attendue depuis belle lurette, l’électrification des Hautes-Gorges ouvre la porte toute grande à des activités à l’année sur ce territoire unique aux confins de l’arrière-pays charlevoisien dont la popularité ne se dément pas. Au 30 septembre, 115 000 personnes avaient franchi la guérite du Parc des Hautes-Gorges, comparativement à 112 000 pour la même période l’an dernier. On espère que 5000 personnes tenteront l’aventure de la vallée des glaces pour le premier hiver.

Une navette des neiges, à chenilles, effectuera 2 fois par jour l’aller-retour entre le Draveur et le secteur de l’Équerre, situé 7 km en amont du barrage des Érables dans la vallée de la Rivière-Malbaie. « Les gens pourront se rendre à pied, en fatbike, en ski Hok ou en raquettes et revenir en navette ou le contraire », explique le directeur des 2 parcs de Charlevoix, Daniel Groleau. Il rappelle que L’Acropole des Draveurs sera fermée aux randonneurs, sécurité oblige.

Les chalets Écho sont une nouvelle offre d’hébergement 4 saisons dans le parc.

Daniel Groleau voit grand pour la Vallée des glaces, une offre qui, il l’espère, attirera tant la clientèle locale que touristique. «C’est un « work in progress », bien sûr, et je pense qu’on aura des nouveautés à annoncer pour les trois prochaines années, on a de quoi s’amuser! Le parc ne ferme plus! »

Rappelons que des investissements de plus 10 millions $ permettent l’ouverture à l’année du Parc national des Hautes Gorges de la Rivière-Malbaie.