Plaidoyer de culpabilité pour Éloi Dauphin

Plaidoyer de culpabilité pour Éloi Dauphin

Le palais de justice de La Malbaie

Crédit photo : archives

Éloi Dauphin, octogénaire bien connu de la ville de Baie-Saint-Paul, a reconnu sa culpabilité à des accusations d’attouchements sexuels et d’incitation à des contacts sexuels sur un mineur de moins de quatorze ans mercredi le 18 octobre 2017 devant la juge Johanne Roy de la cour du Québec. Les faits se sont produits entre le 1er août 2005 et le 30 septembre 2006, alors que la victime de sexe masculin n’était âgée que de 11 ans. Dauphin, décrit par son avocat comme une personne ayant des « limitations intellectuelles », l’a alors attiré chez lui pour commettre les actes reprochés.

Le prévenu sera de retour devant les tribunaux le 20 février prochain pour les représentations sur sentence. D’ici-là, il fera l’objet d’un rapport présententiel et d’une évaluation sexuelle. D’ailleurs, il fait l’objet d’ un antécédent en semblable matière qui datent de 1994 pour lequel il a purgé 30 jours d’emprisonnement discontinus.