Majestueuse Ode à l’hiver!

Majestueuse Ode à l’hiver!

photo Triciaphoto

La 13e édition du spectacle pyromusical Ode à l’hiver a attiré environ 10 000 personnes au quai de Pointe-au-Pic et dans les environs samedi dernier en soirée. Cette année, la thématique, en lien avec le Sommet du G7, a ébloui les spectateurs. Déjà, une 14e édition est envisagée.
Organisée par le Casino de Charlevoix, la traditionnelle célébration de la saison froide a été qualifiée de succès par Philippe Chantal, directeur général de l’établissement. D’ailleurs, l’ensemble des commentaires recueillis sur place était du même ordre.
Pendant environ 25 minutes, le ciel de Pointe-au-Pic s’est illuminé des feux d’artifice rendant hommage à chaque pays membre du G7. Ceux-ci étaient accompagnés d’une trame musicale unique à chacun. Les spectateurs ont donc pu s’imprégner de la culture distinctive de chacun. « Ce thème a ouvert plusieurs possibilités aux pyrotechniciens. En effet, les différents rythmes musicaux ont permis de varier les feux », décrit Marc Giasson, conseiller en communication pour le Casino de Charlevoix. Un équipement à l’avant-garde de la technologie en matière de synchronisation des feux avec la musique a été mis à profit. La réalisation de ce spectacle haut en couleur a été l’œuvre de l’entreprise québécoise FAE Pyrotechnie. D’ailleurs, la circulation dans les rues de Pointe-au-Pic s’est effectuée rondement et le service de navette a été relativement efficace dans les circonstances. Aucun incident n’a été rapporté.
« Ode à l’hiver est maintenant un incontournable dans Charlevoix », avance-t-il. Au départ, le but de cette activité unique en son genre était d’offrir un cadeau aux Charlevoisiens. Avec le temps, elle est devenue un moteur de développement économique. « Elle génère plusieurs retombées économiques », avance M. Giasson. Néanmoins, aucun chiffre précis n’est annoncé par la maison de jeu. De plus, le coût de réalisation d’Ode à l’hiver n’est pas dévoilé nous plus. « Tellement de partenaires sont impliqués. C’est difficile à quantifier », poursuit-il.
Fort du succès de cette 13e édition, M. Giasson croit qu’il est probablement que Ode à l’hiver revienne l’an prochain. Néanmoins, rien n’est confirmé pour l’instant.