Dur coup pour le marché de la drogue

Dur coup pour le marché de la drogue

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été particulièrement actifs au cours de la dernière semaine. En effet, ils ont procédé à deux perquisitions, qui leur ont permis de saisir des quantités importantes de stupéfiants. Trois individus font maintenant face à la justice dans ces dossiers.
Le 31 janvier dernier, les agents de la SQ ont procédé à l’une des plus importantes frappes dans les dernières années dans la région. Ils ont perquisitionné une résidence de Saint-Aimé-des-Lacs, où ils trouvé une quantité très importante de produits illicites. Notamment, ils ont récupéré environ 4,5 kilogrammes de cannabis, près de 2 900 comprimés de méthamphétamine, environ 330 grammes de cocaïne, 650 comprimés présumés être de l’ecstasy, près de 300 ml de liquide présumé être du GHB, près de 180 grammes de champignons magiques et près de 75 grammes de haschich. Au surplus, ils ont retrouvé sur place presque 20 000 $ et des armes à feu mal entreposées. Ils ont procédé à l’arrestation d’un jeune homme dans la vingtaine en lien avec ce trafic présumé. Cette arrestation a été rendue possible grâce à des informations du public. Le jeune homme a été accusé de différentes infractions criminelles relatives aux stupéfiants et d’entreposage négligent d’arme à feu le 1er février au Palais de justice de La Malbaie. Son enquête sur remise en liberté a été reportée au 20 février à la demande de son avocate. Il demeurera détenu au moins jusqu’à cette date. Même si l’identité de l’accusé a été rendue publique, Le Charlevoisien ne la publiera pas tant qu’il n’y aura pas une déclaration de culpabilité, s’il y en a une, afin de respecter sa présomption d’innocence.
Deux jours plus tard, le 1er février, les policiers de la SQ, assistés du maître-chien, ont procédé à une perquisition et deux arrestations dans une résidence du chemin Saint-Laurent à Baie-Saint-Paul, en matière de stupéfiants. Les policiers y ont saisi environ 1 000 grammes de cannabis, plus de 500 grammes de haschich, des comprimés de méthamphétamine, de la poudre blanche, lus de 5 000 $ en argent et une arme de chasse mal entreposée. Dans ce dossier, les accusés sont deux hommes âgés de 56 et 64. Ils ont été remis en liberté et reviendront devant la cour ultérieurement.