Code vert dans les urgences de la région

Code vert dans les urgences de la région

photo Site web CIUSSS Capitale-Nationale

Malgré la rudesse du climat dans Charlevoix au cours de la période des Fêtes, les urgences des deux hôpitaux de Charlevoix ont somme toute répondu à la demande. Par contre, les autorités du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale ne crient pas victoire, car la saison de la grippe hivernale approche à grands pas.

Selon les statistiques compilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), l’urgence a débordé à une seule reprise à l’Hôpital de Baie-Saint-Paul entre le 1er janvier et le 8 janvier, soit le
2 janvier. Un patient sur une civière était alors en surplus. Pour la même période, l’Hôpital de La Malbaie a été capable d’accommoder tous les patients qui le nécessitaient. « Tout s’est bien déroulé », confirme Annie Ouellet, agente d’information aux relations avec les médias du CIUSSS. Par contre, au-delà des statistiques plutôt reluisantes, plusieurs usagers ont souligné le fort taux d’occupation dans les salles d’attente des deux urgences, et ont encouragé les malades à se diriger vers les cliniques sans rendez-vous, s’il était possible pour eux de le faire.

De plus, Mme Ouellet invite la population à être prudente à l’approche de la haute saison de la grippe. Encore une fois cette année, elle recommande aux gens de prendre les précautions de base afin d’éviter la contamination. En plus de la vaccination, elle incite les gens à se laver les mains fréquemment, à tousser et éternuer dans le creux du bras plutôt que dans la main, à nettoyer et désinfecter les objets et les surfaces touchés par de nombreuses personnes, à manger des aliments sains, à se reposer et à faire de l’activité physique afin de conserver un système immunitaire vigoureux.