Le projet de géoLagon sera présenté aux citoyens en octobre

Par Lisianne Tremblay 5:00 AM - 03 août 2022
Temps de lecture :

Voici un modèle des chalets locatifs du projet de géolagon. Photo courtoisie

Le promoteur du projet de géoLagon à Petite-Rivière-Saint-François, Louis Massicotte, confirme que la rencontre d’information, qui devait avoir lieu en août est reportée au début du mois d’octobre.

Un délai de six semaines est nécessaire pour intégrer la planification du réservoir soit l’ écosystème d’énergies dans lequel le lagon chauffera les chalets du village alors que ces chalets fourniront une énergie solaire permettant de chauffer le lagon qui sera alimenté par les eaux de pluie.

La date du 4 octobre a été proposée à la municipalité de Petite-Rivière-Saint-François. Elle n’est pas encore confirmée.

Le lagon sera conçu selon les meilleurs standards de construction d’une piscine, selon Louis Massicotte, qui précise qu’un budget prévisionnel de construction du géoLagon d’une somme de 25 M$ a été ajouté.

Cette somme servira à intégrer un réservoir thermique en instance de brevet .

« À compter du 4 octobre, la population pourra se faire une vraie opinion en toute connaissance de cause à propos du géoLagon de Petite-Rivière-Saint-François. Notre projet de village hôtelier de 325M$ est prévu sans aucune subvention et n’exigera aucun investissement de la part de la municipalité. Déjà, près de 80% des chalets locatifs ont été pré vendus. Le village géoLagon vise à bonifier l’offre 4 saisons de la municipalité et à revitaliser du même coup un terrain déboisé au Nord de la route 138 incluant un tronçon abandonné de l’ancienne route », souligne M. Massicotte dans un communiqué en ajoutant qu’il n’accorderait plus d’entrevue aux médias d’ici le 4 octobre.

D’ici là, son équipe s’affairera à préparer la documentation et les plans préliminaires du village dans le but de déposer ses demandes de permis cet automne. 

Il ajoute que « les citoyens de la réserve de la Biosphère seront certainement fiers (de son projet) et seront largement inclus dans la démarche puisqu’un comité de surveillance des travaux constitué de citoyens de Petite-Rivière-Saint-François pourra être mis en place en toute transparence dans le but de faciliter l’acceptabilité sociale ».

Ce projet, évalué à 325 M$, a fait couler beaucoup d’encre et a suscité plusieurs réactions auprès des élus, de divers intervenants et des citoyens depuis son annonce au début juin.

Il prévoit le déploiement du centre de vacances Soleils Village,laconstruction de 300 chalets locatifs et un Géolagon de 120 000 pieds carrés inspiré du Blue Lagoon de l’Islande.


Partager cet article