Saint-Siméon: un pour tous et tous pour le VTT

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Saint-Siméon: un pour tous et tous pour le VTT
Photo prise sur le site Loisirs Enchères.

En plus de donner accès à ses rues aux véhicules tout-terrain, la municipalité de Saint-Siméon fait désormais alliance avec le Club Quad Destination Charlevoix pour les autoriser à traverser la 138. Une façon d’accommoder ses citoyens, mais aussi d’attirer de futurs touristes.

La Municipalité de Saint-Siméon a déposé en séance publique du mardi 3 septembre un projet de règlement pour autoriser les véhicules tout-terrain de style « quad » (VTT ou quad) à circuler sur les rues municipales. « On n’est pas des précurseurs. Ça existe déjà au Québec et même dans d’autres municipalités dans Charlevoix, je crois. Mais ça va nous donner une couleur à Saint-Siméon que l’on ne peut pas avoir dans un milieu urbain et ça va permettre d’accommoder les citoyens », affirme le maire de la petite municipalité, Sylvain Tremblay. « On ne se fera pas de cachette. Saint-Siméon est une municipalité rurale où beaucoup de gens utilisent un véhicule tout-terrain et on n’a pas une densité de circulation qui rendrait difficile le partage de la route avec les automobilistes », dit le maire.
Mais il est aussi question de se rendre plus attirant pour les touristes, entre autres. « Ça peut nous faciliter la tâche pour attirer des gens amateurs de véhicules tout-terrain qui peuvent choisir Saint-Siméon autant pour nous visiter que pour y vivre », énonce Sylvain Tremblay.

Ce dernier caresse le projet de faire de Saint-Siméon une destination du projet de circuit de sentiers régionaux du Club Quad Destination Charlevoix. La petite municipalité et sa traverse fluviale pourrait y avoir une situation particulièrement intéressante, selon lui. « On est un carrefour naturel pour les véhicules tout-terrain qui transitent entre la Rive Sud, le Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et Charlevoix », affirme le maire Tremblay.

Déjà trois ou quatre demandes de clubs de VTT de la Rive-Sud auraient été faites au club de Charlevoix pour qu’une traverse soit installée sur la route 138 afin de permettre aux véhicules tout-terrain de prendre le traversier et de rejoindre les sentiers de la région de Charlevoix, selon le président du Club Quad Destination Charlevoix, Pierre Boudreault .

C’est que la nouvelle règlementation autorise les VTT à rouler dans les rues municipales et non pas sur la 138 et la 170 qui sont des routes provinciales. « On voudrait avoir une autorisation pour installer une traverse, c’est-à-dire une portion de route bien précise que les véhicules tout-terrain peuvent emprunter, non loin de la mairie probablement. Mais pour ça, on compte sur le club de Charlevoix, parce que nous à la municipalité, on a essayé par le passé et ça n’a pas fonctionné », explique le maire de Saint-Siméon.
Pierre Boudreault, assure de son côté que son organisme va piloter le dossier pour obtenir une traverse devant l’hôtel de ville à Saint-Siméon. « On va faire faire une étude par notre fédération pour une demande au ministère des Transports. Mais on n’est pas certain que ça va être accepté, même si on l’espère », confie-t-il.

Conducteurs de VTT, attention

Les conducteurs de VTT devront suivre la règlementation du Code de la route qui stipule, entre autres, que la vitesse maximale d’un véhicule tout-terrain sur un chemin municipal est de 30 km/h de plus, la circulation sera permise à l’année, mais seulement entre 7 h et 23 h. De plus, la mention VTT pour véhicule tout-terrain n’inclut pas les motos de style motocross.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des