Mieux manger, ça s’apprend… en jardinant

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Mieux manger, ça s’apprend… en jardinant
Estelle, Élisa Roy du service de garde, Léa, Rosalie, Kimberley, Kélianne, Samuel, Justin, Raphael, Anthony, Mme Rachel Savard, enseignante à l’école Saint-François et Martine Bouchard, enseignante de Musique.

À l’école Saint-François, une classe d’élèves du primaire vient de passer un an à développer ses connaissances sur l’alimentation « de la terre à l’assiette ».

Depuis un an déjà, les élèves de Rachel Savard, enseignante en 5e et 6e années à l’école primaire de Petite-Rivière-Saint-François, suivent le programme « Un jardin pour chaque enfant » proposé par l’organisme Croquarium. Ce dernier met de l’avant une approche globale et ludique de l’alimentation.

Ainsi, non seulement les jeunes apprennent-il à mieux se nourrir, mais aussi à développer leur gout, à cuisiner ou encore à produire certaines de leur denrée alimentaire, comme les légumes, en aménageant un jardin.

Pour se faire, les élèves ont suivi huit formations durant l’année qui leur ont permis de développer leurs connaissances et leurs savoirs faires. « Les jeunes ont développé leur vocabulaire sur l’alimentation, créé des vinaigrettes, cuisiné et à jardiner », énumère l’enseignante. Quelques spécialistes dans leur domaine sont même intervenus comme des maraichers de Québec qui sont descendus pour donner des ateliers.
C’est en parcourant un magazine web que Rachel Savard en apprend davantage sur l’organisme Croquarium et son programme « Un jardin pour chaque enfant » et les idées proposées lui ont plu.

Celle-ci a tout de suite vu le potentiel de ce qui y était présenté, une façon ludique et pratique d’apprendre sur l’alimentation tout en travaillant le cursus scolaire, montrer les fractions pour mieux diviser les semences dans le jardin, par exemple. « Je suis une femme de projets et je crois que l’on peut apprendre les maths ou le français de façon différente », croit l’enseignante.

Le projet dont les trois bacs de jardinage sont l’aboutissement se poursuivra l’an prochain et cet été ce seront les jeunes du Jardin d’enfants qui prendront soin des pousses. Près de 1 500 $ ont été octroyés par la commission scolaire pour couvrir les différents frais du projet.

Une école apprend à mieux manger en jardinant
À l’instar de la classe de Rachel Savard, enseignante en 5e et 6e années de l’école Saint-François qui apprend à mieux s’alimenter avec le programme « Un jardin pour chaque enfant » proposé par l’organisme Croquarium, les autres classes de l’école adhèrent aussi au programme.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des