Charlevoix-Ouest: deux médecins et une super infirmière

Par Gilles Fiset 1:02 AM - 05 octobre 2017
Temps de lecture :

Voilà  le projet qui a été présenté par les responsables du CIUSSS aux citoyens rassemblés dans le gymnase de l’école St-Pierre de L’Isle-aux-Coudres dans le cadre d’une réunion de questions et d’informations, tenue ce mercredi 4 octobre.
Les responsables du CIUSSS ont demandé au ministère de la Santé et des Services sociaux d’ouvrir deux postes de médecin pour la sous-région de Charlevoix-Ouest dont fait partie L’Isle-aux-Coudres. Le directeur des services professionnels, Dr Pierre Laliberté, espère que cette année des médecins « nouveaux facturants » – qui ont terminé leur médecine, mais qui n’ont que quelques années d’expérience – , ou encore des médecins de retour de régions éloignées, appliquent sur un des ces postes.
Cependant, c’est le ministère qui va analyser les besoins de la région de la Capitale-Nationale en médecins et qui va décider si oui ou non elle y ouvre des postes. « L’année passée, on a eu droit à un poste de médecin « nouveau facturant ». Les années d’avant, on a eu droit à zéro », précise Dr Laliberté qui demeure confiant… malgré tout. « Quand on a ouvert le poste l’an dernier, on a eu plusieurs bons postulants », dit-il.
Un deuxième hic
Le ou les médecins sélectionnés pour la Capitale-Nationale pourront choisir la sous-région de leur choix parmi toutes celles qui ont des besoins, et Charlevoix-Ouest n’est pas la seule. « La sous-région de Limoilou/Basse-ville a aussi des besoins », donne Dr Laliberté comme exemple.
Le suspense s’achève
On saura bientôt, d’ici quelques jours, le nombre de postes autorisés pour les « nouveaux facturants » qui seront ouverts dans la région de la Capitale-Nationale, car « la période durant laquelle les médecins peuvent appliquer pour ces postes-là est du 15 octobre au 15 novembre », affirme le directeur des services professionnels.
Quant aux médecins qui reviennent des régions éloignées, on devrait aussi savoir sous peu le nombre de postes qui seront ouverts dans la région de la Capitale-Nationale.
Il n’y aura pas d’autre Dr Éthier
Selon Dr Pierre Laliberté, il faudrait arrêter de rêver en pensant trouver bientôt un jeune remplaçant au Dr Éthier qui vient de prendre sa retraite de sa pratique à L’Isle-aux-Coudres. Les jeunes médecins veulent travailler en groupe avec d’autres médecins et des infirmières et non plus se retrouver seuls sur une île avec leur clientèle.
Même Dr Jean-François Bouchard, un ancien résident de L’Isle-aux-Coudres actuellement médecin sur la Côte-Nord qui a été approché pour s’installer à l’Isle, voudrait travailler en équipe avec d’autres médecins, selon ce qu’a révélé le directeur des services professionnels durant la soirée. Cela même si ce même Dr Bouchard s’est montré intéressé à venir soigner nos Marsouins, mais pas avant 2019, pour des raisons familiales, entre autres.
Heureusement, il y a les super infirmières
Un poste de super infirmière (infirmière praticienne spécialisée, infirmière ayant le droit de prescrire certains médicaments et certains examens) sera ouvert dans les prochains jours pour la région de Charlevoix-Ouest afin d’épauler les deux autres infirmières praticiennes spécialisées déjà à l’œuvre.
D’ailleurs, leur rôle professionnel devrait être élargi dans les prochains mois, a révélé un des responsables du CIUSSS, ce qui devrait leur permettre d’être encore plus efficaces.

Partager cet article