Saint-Irénée: budget équilibré et gel de taxes

Par Emelie Bernier 15 Décembre 2010
Temps de lecture :

Les contribuables de Saint-Irénée seront soulagés devant le budget stoïque présenté par le maire Pierre Boudreault hier. Le taux de taxe foncière demeure inchangé, à 98 sous le 100$ d’évaluation.

 

« On a choisi un gel de taxes pour une 2e année consécutive. L’an dernier, on a eu un surplus de 250 000$. Les revenus fonciers ont augmenté, avec une évaluation imposable qui est passé de 90 969 700$ à 93 503 000$, pour des taxes foncières générales de 916 330$ en plus des droits de mutation.  Avec quelques résidences se chiffrant dans les plus de 400 000$,  ça monte vite! », explique le maire.

 

La tarification pour la gestion des matières résiduelles connaît une légère hausse de 10$ par an, par résidence, imputable à la taxe gouvernementale additionnelle de 9,50$ la tonne pour la revalorisation.

 

Le budget 2011 atteint les 1 491 732$, comparativement à 1 347 908$ l’an dernier.

 

« Le poste budgétaire de l’assainissement des eaux bénéficie des transferts gouvernementaux. On peut même mettre 42 500$ dans un fonds de roulement pour le remplacement d’équipement », illustre le maire pour justifier la santé financière de sa municipalité.

Au chapitre des dépenses, cette année marquera une diminution des travaux d’infrastructures routières.

« C’est un budget qu’on a voulu le plus responsable possible envers les payeurs de taxes », résume le maire.

Partager cet article