Planification stratégique: Le tour de l'île

Par Emelie Bernier 9 mars 2010
Temps de lecture :

 

Après Baie-Saint-Paul, Saint-Urbain, Les Éboulements et Saint-Hilarion, c’est au tour de L’Isle-aux-Coudres de se prêter au jeu d’une planification stratégique. Puisque le processus mise sur une vaste participation publique, les insulaires seront invités au cours des prochains mois à se prononcer sur leur vision de leur municipalité qui, bien que petite, fait face à de nombreux défis.

 

C’est en novembre dernier que les membres du conseil municipal ont pris la décision d’inscrire une planication stratégique à l’agenda de la municipalité. Comme les autres municipalités avant elle, L’Isle-aux-Coudres pourra compter sur le soutien du CLD de la MRC de Charlevoix afin d’élaborer à un  plan d’action décennal dont les objectifs seront définis par les citoyens eux-mêmes.

 

«Nous voulons créer un événement rassembleur autour de l’avenir de l’Isle», explique le maire Dominic Tremblay qui espère que les citoyens seront nombreux à s’impliquer dans l’ambitieuse démarche.

Depuis quelques mois déjà, un comité formé de quatre  citoyens et de deux élus s’affaire à définir sous forme de questions les bases sur lesquelles pourront s’édifier les discussions lors des consultations sectorielles qui serviront de matière première à l’opération. Cinq grands thèmes ont été relevés, qui traduisent les défis propres à la municipalité.

 

La première consultation sectorielle aura lieu le 25 mars. La fierté et la richesse insulaire seront à l’ordre du jour. Le 7 avril,  la consultation abordera la qualité de vie et le développement durable, et le  15 avril, la revitalisation touristique. Le 13 mai, la croissance économique fera l’objet de discussions et le 25 mai, Patrice Desgagnés et Dominic Tremblay animeront la consultation qui se tiendra sur la gouvernance municipale, notamment la participation citoyenne. La consultation publique générale sur les cinq thèmes aura quant à elle lieu à l’automne. Des invitations ciblées parviendront à certains insulaires particulièrement concernés par l’un ou l’autre des cinq thèmes, mais les consultations sectorielles sont aussi ouvertes à tous«Comme municipalité, nous avons un travail de leadership à faire, mais l’appartenance insulaire doit s’exprimer. On veut que les gens soient présents, qu’ils participent. La salle peut recevoir 250 personnes. Soyez-y », a tenu à dire Dominic Tremblay.

 

À la municipalité, on souhaite la participation de tous les insulaires, qu’ils soient ou non résidants de l’île. Le site internet comportera une section réservée aux questions entourant la planification stratégique. Le journal municipal Le Phare servira aussi d’outil d’information.

Partager cet article