François Rivard et ses images des années 80

Par manic_admin_site
François Rivard et ses images des années 80

Il y a moins de 30 ans, un jeune photographe, fraichement débarquée de Montréal, captait sur pellicules les acrobaties originales d’artistes. Sans le savoir, il immortalisait les origines du plus grand Cirque de la planète. Tel un témoin du passé, il laisse le soin aux photos de raconter l’histoire.

 «J’étais le photographe officiel de la fête foraine à l’époque.  J’arrivais de Montréal en 1980 et j’avais connu en 1978 quelques-uns de ces artistes. J’ai 50 rouleaux de 36 poses dans mes archives. Ça été un défi de trouver des photos représentatives de cette époque, mais j’ai eu aussi beaucoup de plaisir», dit-il.

Guy Laliberté, torse nu, qui crache le feu. Gilles Ste-Croix, du haut de ses échasses, qui personnifie Alexis Le Trotteur. Les musiciens de la Fanfafonie qui captivent la foule. Voilà quelques uns des clichés du photographe François Rivard.

 «L’Éveil d’un géant» prend l’affiche au Carrefour culturel Paul-Médéric de Baie-Saint-Paul. On y retrouve une cinquantaine de clichés, tous noir et blanc, à 90 % du matériel original jamais exposé. La majorité des œuvres ont fait l’objet d’un tirage argentique conventionnel.

«Je suis plus qu’un chasseur d’images. Mes clichés cherchent à fixer sur pellicule toute la sensibilité de mes sujets», ajoute M. Rivard. D’ailleurs, plusieurs photos situent le Baie-Saint-Paul des années 80 de façon admirable, avec des gens qui probablement se reconnaitront parmi les spectateurs de la Fête Foraine, des Échassiers de la Baie ou du Club des Talons Hauts.

L’exposition propose aussi des affiches des éditions de 1982, 1983 et 1984, quelques artéfacts de l’époque comme l’authentique chapeau d’Alexis Le Trotteur ainsi qu’un diaporama de 150 images couleurs, toujours issues de la collection de François Rivard.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des