Des emplois pour 196 étudiants

Par 12:00 AM - 15 mai 2009
Temps de lecture :

C’est le total des emplois créés dans Charlevoix à l’intérieur du programme Emplois-Été Canada pour la circonscription de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, résultat d’un investissement de 346 713 $.

En revanche, 77 % des demandes, lesquelles totalisaient près de 1,5 million $, ont été refusées.  Plus spécifiquement pour Charlevoix, 81 emplois d’été seront créés pour une somme de 178 626 $ investie comparativement à 181 emplois demandés et 623 708 $ requis.

«Rappelons-nous le cafouillage de 2007, cette expérience aurait dû leur servir de leçon et leur faire comprendre que le fédéral n’est pas qualifié pour gérer un programme qui devrait relever du Québec», a dénoncé le député bloquiste Michel Guimond. 

En 2007, le budget accordé à la circonscription était de 460 850 $, pour subir une baisse de 25 %. «Le programme Emplois-Été Canada est un outil indispensable pour combattre l’exode des jeunes et revitaliser le marché de l’emploi dans nos régions, mais il est clair qu’avec les méthodes de calcul utilisées, une région comme la nôtre est défavorisée puisque les montants octroyés sont basés sur la population étudiante», explique M. Guimond.

Partager cet article